Pardon 2021 Maumont (5)

Montmoreau - Blanzac - Villebois-Lavalette

Publié le 30 novembre 2020

Savez-vous quelle idée géniale a eue le Père Benoît ? Cette célébration que l’on prépare en temps de pandémie ne va pas pouvoir être envisagée comme un grand rassemblement alors il propose 1 célébration en 2 temps :

  • le matin on filme la rencontre des moniales et des enfants du KT avec les catéchistes bien sur, qui vivent ensemble une catéchèse sur le pardon et le sacrement.
  • l’après-midi vous venez, vous les adultes à Maumont pour recevoir le sacrement avec tout ce qui s’est passé le matin et ce que vous ajouterez avec l’aide de Dieu (qui, en fait, est l’Acteur principal)

Alors je me suis posé la question : qu’avons-nous envie de dire aux enfants sur le pardon ? Et j’ai essayé de le dire pour vous permettre à vous aussi de trouver votre réponse et qu’on mette tout cela en commun.

« Si tous les gars du monde

pouvaient s’donner la main

tout autour de la terre ils pourraient faire une ronde »

J’aimerais dire aux enfants qu’il faut s’unir entre nous tous et que c’est difficile mais possible à cause de Dieu qui est venu nous aider, nous aimer.

Il faut s’unir entre nous pour qu’on ne se sente plus douloureusement seuls et pour être plus forts

Mais

il est dangereux de s’unir contre des gens qu’on n’aime pas , contre des idées , contre les autres qu’on ne comprend pas. Or cela, justement, c’est beaucoup plus facile !

L’invention magnifique de Jésus est de commencer par nous unir à lui tout seul parce qu’il nous aime et nous trouve merveilleux alors que nous on se trouve souvent tout moches. Rester avec lui, comme ça pour le regarder faire, et respirer dans ses bras, c’est cela la prière. Jésus, il aime son Père des cieux et il respire avec le saint Esprit, il soupire de bonheur. Et alors nous aussi on réalise qu’il n’y a que ça de vrai dans la vie : s’aimer ! et que c’est formidable.

Après il nous dit de nous aimer les uns les autres, donc avec les gens qu’on aime bien et on commence à comprendre que c’est déjà difficile (c’est ça que les sœurs essaye de vivre) et puis quand on commence à voir que Jésus est dans le cœur de ceux qu’on aime et qu’il est même (eh oui !) dans le cœur de ceux qu’on n’aime pas , cela devient formidable de formidable et c’est dur de gagner au championnat ! Mais si on refuse tout l’amour de Dieu et du monde ça devient triste à pleurer et à vous dégoûter de vivre, alors il ne faut pas hésiter à choisir le chemin étroit qui mène à Dieu

Voilà où j’en suis aujourd’hui ! mais c’est l’Avent qui s’ouvre, alors nous voici tous rajeunis par l’attente de Celui qui est toujours plus grand et inventif ! BEL AVENT

Vos sœurs de Maumont

à samedi prochain !

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Père Eric Pouvaloue
2 Place du Beaucanton, 16190 Montmoreau-Saint-Cybard
05 45 60 24 31
paroisse.montmoreau@dio16.fr

Je recherche