Lancement de la Dynamique de Carême à Maumont : homélie du P. Eric Pouvaloue

Montmoreau - Blanzac - Villebois-Lavalette

Publié le 6 février 2021

Abbaye de Maumont, Samedi 06 Février 2021

De l’Evangile de Jésus-Christ selon St Matthieu.

« Lorsque tu vas présenter ton offrande sur l’autel, si, là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, va d’abord te réconcilier avec ton frère et ensuite viens présenter ton offrande.

Accorde-toi avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette ne prison. Amen, je te le dis, tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou ! »

« Tous ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le, vous aussi, pour eux »

Homélie du Père Eric P.

Si le plus sacré des devoirs est de rendre un culte à Dieu, il est intimement et indissociablement lié à la priorité d’aller vers le frère et avec lui de se réconcilier. Le Seigneur nous le dit : « Ce que vous faites à l’un de ces petits qui sont les miens, c’est à moi que vous le faites ! ».

Il y a la une priorité et une urgence pour nous avant d’aller présenter notre offrande sur « l’autel » du Seigneur… « va d’abord » car il n’y a pas de réconciliation possible avec Dieu pour qui ne prend pas d’abord aussi les moyens de se réconcilier « avec son frère ».

La réalité est que ce qui devait être une Récollection d’entrée en Carême qui regroupe tout le Doyenné est devenue cette célébration qui vous rassemble, vous qui avez accepté d’être des « ambassadeurs du pardon » à faire fleurir dans chacune de nos paroisses et dans tout le Doyenné Sud-Charente.

Il ne peut y avoir de lancement de « dynamique » de Carême sur le pardon, et donc (pour employer une image) de lancement d’une « Dynamite de Réconciliation » qui explose et répande son feu sans une « amorce »… c’est-à-dire sans générer une étincelle, aussi petite soit-elle, mais qui sera à même de mettre le « Feu aux poudres », et dans une réaction en chaine provoquera « une explosion du pardon » jusqu’à répandre partout des flammèches de Réconciliation.

Oh c’est bien dit tout ça, et bien facile, mais la réalité n’est bien évidemment possible que dans et par l’humilité. Le Pardon ne va pas de soi !

En effet, peut-être es-tu dans l’impossibilité aujourd’hui encore, pour une raison ou une autre (physique, géographique, psychologique) de donner ou d’accepter le pardon… mais pour autant il peut être à ta portée de générer une « Amorce » de produire « une étincelle » qui allumera un commencement de feu de réconciliation.

Cette « amorce » ne consistera certainement pas en de grands discours, mais peut-être seulement, bien simplement, bien pauvrement, en un geste « d’humble-Amour » qui aura une valeur et une portée plus grande et plus profonde que toutes les plus belles paroles … Un « geste d’humble-Amour », un sourire, une de ces inclinaisons pour nous saluer que nous a apprise la Pandémie et ses règles sanitaires… et pourquoi pas un agenouillement silencieux ?

Au soir du Jeudi Saint, le Christ n’a-t-il pas donné tout le sens et toute la portée de l’Autel de la Croix et du Don Eucharistique qu’il allait y faire de lui-même pour réconcilier Dieu avec l’Humanité simplement en ôtant son vêtement, en s’agenouillant aux pieds de ces apôtres et en leur lavant les pieds, en silence ? … sans autres paroles que celle-ci : « Ce que j’ai fait pour vous, faites-le vous aussi les uns pour les autres ! »

Père Eric P+

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Père Eric Pouvaloue
2 Place du Beaucanton, 16190 Montmoreau-Saint-Cybard
05 45 60 24 31
paroisse.montmoreau@dio16.fr