Homélie pour le mercredi des cendres, par le P. B Lecomte

Barbezieux - Baignes - Barret

Publié le 2 mars 2022

« Où es-tu ? », te demandait Dieu dans le jardin de la Genèse. Il te donne aujourd’hui un lieu de rendez-vous pour le retrouver : dans le secret. Quand tu fais l’aumône, quand tu pries ou quand tu jeûnes, quand tu veux aimer davantage et te rapprocher de la vérité de ton être, que ce soit dans le secret. Ton Père est là. Dans le secret de ton cœur, dans le jardin de ton intériorité. Pour être avec toi. Pour te trouver et te retrouver. Pour te laisser réconcilier avec lui. Pour vivre enfin avec toi ce moment favorable tant attendu depuis la sortie du jardin des origines. Pour préparer ton cœur et ta vie à la fête inouïe de la résurrection et à l’alléluia de Pâques, pour te ressusciter avec Lui. Le voici enfin arrivé, et c’est maintenant, « le jour du salut », le temps du rendez-vous, le temps des retrouvailles. Ce temps et ce lieu où Dieu veut te retrouver pour le laisser t’aimer.

Si ton carême ressemble à un régime alimentaire ou à des prises de résolutions de ne plus faire ceci, de ne plus faire cela, d’arrêter de fumer, de supprimer le chocolat, de ne plus trop regarder la télévision… dans quoi te lances-tu ? Commences-tu un programme d’hygiène de vie, d’hygiène mentale ou spirituel que tu vas tenir l’espace de quelques jours, mais que tu aurais bien du mal à tirer 40 jours ? Si le carême est cet ensemble de pratiques semi-rituelles, semi-hygiéniques, ce n’est pas sérieux. Ce n’est pas sérieux et c’est même un peu triste. Parce que tu risques de passer à côté de l’essentiel. De te regarder, toi et tes prouesses, en passant à côté de Dieu qui te demandera, encore et encore : « Où es-tu ? » Le carême est un rendez-vous festif et joyeux que Dieu nous donne pour nous préparer à vivre de sa résurrection et de sa puissance de vie. Le carême est ce rendez-vous pour découvrir en nous la puissance de vie divine qui sommeille et ne demande qu’à éclater au monde, pour peu que nous nous oubliions un peu nous-mêmes et que nous plongions tout notre être dans l’amour et le service, le partage et l’ouverture aux autres, dans l’abandon de notre orgueil et de notre fierté. Et devenir ensemble des « ambassadeurs » de la réconciliation, des artisans de paix et de libération, des témoins de la joie débordante et du pardon infini.

« Où es-tu ? » « Revenez à moi de tout votre cœur, car je suis tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. » C’est là que le Seigneur te donne et nous donne rendez-vous. Auprès de Lui. En Lui. Avec Lui.

« Où es-tu ? » A nous de répondre : « Seigneur, je suis là, dans le secret de mon cœur et du tiens, et je veux désormais me tenir là, avec tous mes frères et mes sœurs, ici et de par le monde, en ta présence et en l’amour, dans ta justice et dans ta grâce, dans le secret d’un cœur grand ouvert. En ces 40 jours, fais-nous revenir à toi, et aux autres et à tous ceux qui souffrent, dans le partage, la prière, la libération de nous-mêmes et dans le secret silence amoureux qui nous relève et qui nous sauve. »

Amen.

P. Benoît Lecomte

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Barbezieux-Baignes-Barret
20 Rue Thomas Veillon, 16300 Barbezieux-Saint-Hilaire
05 45 78 01 27
paroisse.barbezieux@dio16.fr

Je recherche