Album photos et l’homélie de la veillée de profession de foi à Barbezieux

Barbezieux - Baignes - Barret

Publié le 12 juin 2022

Le 11 juin, 10 jeunes célébraient leur profession de foi à Saint Mathias de Barbezieux. Retour en images sur cette veillée de prière.

Veillée de profession de foi à Barbezieux le 11 juin 2022

Homélie du Père Benoît Lecomte

On est après la mort de Jésus. Pour les disciples qui ont vécu avec lui pendant 3 ans et qui ont mis tout leur espoir en lui, c’est un coup dur : celui en qui ils espéraient est mort. Mais voici que Jésus leur apparait. Il est soudainement « présent au milieu d’eux », il leur parle. Eux sont saisis de frayeur, ils croient voir un fantôme. Mais Jésus ressuscité n’est pas un fantôme : le voilà qui montre son corps, sa chair, ses os, et qui mange une part de leur poisson grillé. Un fantôme ne fait pas ça ! Il est réellement là, présent, c’est bien lui au milieu d’eux qui leur donne « sa paix ».

Evidemment, ils ont du mal à tout comprendre. Ils sont « bouleversés » dit le texte, et on le serait aussi. A dire vrai, nous non plus nous pouvons ne pas tout comprendre. Ni vous, ni vos parents, ni aucun d’entre nous. Tout cela ne s’explique pas, ne se met pas en équation, ne se prouve pas. Cela convoque notre liberté et l’écoute de notre intériorité. Et qu’entendez-vous en écoutant votre intériorité ?

Vous entendez de l’eau couler. Comme une source vive, comme un torrent désaltérant dans la montagne, comme une oasis rafraichissante et vitale. Cette eau, c’est celle dans laquelle vous avez été plongés au jour de votre baptême. Vous ne vous en rappelez peut-être pas, mais elle est là, cette eau, elle vous a pénétré et elle n’a cessé de couler en vous et de vous rafraichir et de vous désaltérer et de vous faire vivre. Cette eau de votre baptême, c’est la vie de Dieu. Elle coule en nos veines, mystérieusement, alimentant notre cœur et par lui tout notre corps, et toutes nos relations et tous nos engagements. Nous en prenons conscience, parfois. Le plus souvent, pas du tout. Mais cette eau baptismale vous a fait grandir, imperceptiblement. Comme une graine qui a été semée et qui a poussé pour donner une fleur.

Difficile d’expliquer cette eau. On peut faire de la théologie (et on doit en faire pour toujours chercher à mieux comprendre, car Dieu se donne à nous aussi par notre intelligence !), on n’arrive jamais à la cerner et à la saisir totalement. Mais elle est là. Et elle nous pousse, et elle vous pousse.

Elle vous invite aujourd’hui à marquer un pas. A reconnaître que cette vie divine est en vous. A affirmer que vous mettez votre foi, votre confiance en Dieu, à cause de Jésus Christ mort et ressuscité qui nous donne l’Esprit pour vivre de Lui et pour L’annoncer. Même si beaucoup de choses sont encore incompréhensibles. Même s’il reste un long chemin à parcourir – un chemin qu’on ne finira jamais de parcourir. Même si la route est toujours ouverte – car Dieu ne ferme jamais notre route.  

Faire sa profession de foi, ce n’est pas réciter par cœur des mots qui nous viennent d’ailleurs, ce n’est pas terminer votre vie de chrétien avec une belle fête. C’est vivre une étape pour relancer votre aventure et inviter ceux qui vous entourent à la relancer avec vous. C’est creuser en vous pour retrouver cette source d’eau vive et y replonger à nouveau avec plaisir. C’est, comme les disciples dans l’Evangile, laisser venir Jésus ressuscité au milieu de nous, non pas comme un fantôme, un vague souvenir ou une illusion, mais comme la présence de Dieu qui ne nous abandonne jamais et qui vient au milieu de tout ce qui nous trouble pour nous donner sa paix. C’est, riches de cette paix, de cette présence, de son pardon, témoigner autour de nous du bonheur que nous avons de Le connaître. C’est laisser cette eau continuer de couler en nos veines pour toujours davantage aimer et servir le monde et ceux qui nous entourent. C’est vivre joyeusement malgré tout ce qu’on peut entendre et tous les événements douloureux que nous pouvons connaître. C’est faire un pas en Eglise, parce que nous avons besoin les uns des autres, en Eglise, pour accueillir et louer de la façon toujours la plus juste le Seigneur Dieu de l’univers.

Votre aventure avec le Christ continue ! Vous aussi vous recevrez cette puissance venue d’en haut, que l’on appelle Esprit Saint et qui nous est offerte de façon plus réelle encore au jour de la confirmation. Chers jeunes, merci de vivre ce soir au milieu de nous cette action de grâce pour tout ce que le Seigneur vous a déjà donné, et cet engagement à continuer d’apprendre à le connaître, à le servir et à l’aimer. Continuez le chemin, ou plutôt, continuons-le, ensemble ! Et que le Seigneur, dans les gestes du baptême que vous allez renouveler ce soir, vous donne sa paix, sa confiance et sa joie !

Amen.

P. Benoît Lecomte

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Barbezieux-Baignes-Barret
20 Rue Thomas Veillon, 16300 Barbezieux-Saint-Hilaire
05 45 78 01 27
paroisse.barbezieux@dio16.fr

Je recherche