« C’est dans la faiblesse que je suis fort »

« C’est dans la faiblesse que je suis fort »

Quand tu n’as plus la force d’avancer

Et pourtant, au cœur de cette faiblesse…

Dans la dégringolade que représente l’épreuve du divorce, il est fréquent d’être habité par un grand désespoir avec l’impression de ne plus avoir d’avenir et de se sentir comme anéanti, sans force.  Un sentiment de grande vulnérabilité sur les plans psychologique, affectif, relationnel et familial nous affaiblit alors profondément, parfois jusqu’à nous tétaniser…
Et pourtant, au cœur de cette faiblesse, vous apparaissent peut-être des mains qui se tendent, des oreilles prêtes à vous écouter, la voix du Seigneur qui vous parle… La carapace qui vous protégeait se fissure.
Saint Paul écrivait : “Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort” (2 Co,12-10).

Quand nous n’avons plus la force d’avancer, Dieu Lui-même nous porte dans Ses bras !
Nous ne verrons peut-être alors plus notre faiblesse comme une… faiblesse 

Des questions pour préparer notre rencontre :
  • Qu’est-ce qui me fragilise ?
    • Les causes de cette faiblesse (= souffrances) viennent-elles de mon entourage ou sont-elles en moi ?
    • Ai-je envie de sortir du tunnel ?
    • Comment je cherche la lumière pour sortir du tunnel ?
Avec la Parole de Dieu

Nous vous invitons à vous arrêter dans le livre d’Isaïe. Ce passage éclairera notre réflexion personnelle et commune au cours de la rencontre. (noter ce que je re-découvre ; ce qui me questionne, résiste ou que j’aimerais mieux comprendre ; ce qui rejoint mon expérience.)

Il rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible.

Le Seigneur Dieu, de qui a-t-il pris conseil pour discerner, pour apprendre les chemins du jugement, pour acquérir le savoir et s’instruire des voies de l’intelligence ?
À qui pourriez-vous comparer Dieu, quelle forme lui donneriez-vous ?
Ne savez-vous pas, n’avez-vous pas entendu, ne vous a-t-on pas annoncé dès le commencement, n’avez-vous pas compris comment la terre a été fondée ? Il habite au-dessus de la voûte qui couvre la terre dont les habitants semblent des sauterelles. Comme une toile, il a tendu les cieux, il les a dépliés comme une tente d’habitation. Il a réduit à rien les grands, et à néant, les juges de la terre. Pas même plantés, pas même semés, leur tige n’ayant pas même pris racine en terre, il souffle sur eux, les voilà qui se dessèchent, et le tourbillon les enlève comme de la paille. À qui pourriez-vous me comparer, qui pourrait être mon égal ? – dit le Dieu Saint.
Levez les yeux et regardez : qui a créé tout cela ? Celui qui déploie toute l’armée des étoiles, et les appelle chacune par son nom. Si grande est sa force, et telle est sa puissance que pas une seule ne manque.
Jacob, pourquoi dis-tu, Israël, pourquoi affirmes-tu : « Mon chemin est caché au Seigneur, mon droit échappe à mon Dieu » ? Tu ne le sais donc pas, tu ne l’as pas entendu ? Le Seigneur est le Dieu éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre, il ne se fatigue pas, ne se lasse pas. Son intelligence est insondable. Il rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible.
Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher, mais ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer.

Isaïe (40, 14, 18, 21-31)

Pour aller plus loin

« Ose la vie nouvelle »
Nous savons avec certitude que la souffrance ne vient pas de Dieu. Elle fait partie du mal du monde et le mal ne vient pas de Dieu. « Pour le Christ, la souffrance n’est pas une alliée mais un adversaire, il n’a jamais eu aucune connivence avec elle. »
Le Dieu de Jésus Christ ne se résigne pas à la souffrance humaine. Comme lui, en lui, les hommes doivent se battre de toutes leurs forces contre le mal. Ils ne sauraient donc entrer dans un dolorisme malsain, ce que l’on appelle une « dérive sacrificielle », vivre sur des croyances erronées, des idées fausses. La souffrance en elle-même n’a pas de sens, elle n’est pas rédemptrice. C’est l’amour qui continue à fonder la vie malgré les démentis infligés par la souffrance, qui la rend constructive. « Ce n’est pas la souffrance du Christ, mais la foi, l’espérance et l’amour qu’il a gardés au cœur de ses souffrances qui nous sauve. »

C’est la façon dont on va assumer la souffrance qui peut redonner un sens à sa vie, malgré le non-sens qu’y a introduit cette souffrance. C’est là une des clés essentielles pour comprendre comment se situer face à la souffrance.

Simone Pacot – “Ose la vie nouvelle” page 116

Kintsugi : Vous connaissez ?

La pièce réparée est mise en valeur, mais aussi son histoire ou son ancienneté.

L’art japonais de réparer les pots cassés

Un art, un regard, une disposition du cœur ; chaque être unique.
Seigneur nous t’offrons aussi nos faiblesses, nos blessures.
Transforme nos cicatrices en capacité lumineuse à nous rendre proche de nos frères,
comme pour ce vase brisé et recollé que les fêlures dorées transforment en œuvre d’art
et qu’on nomme au japon Kintsugi.

Le Kintsugi est un art d’origine japonaise qui consiste à exalter la beauté de pièces en céramique cassées. En prenant le parti d’une réparation visible et ornementale, on met en valeur non seulement la pièce réparée, mais aussi son histoire ou son ancienneté.
L’utilisation de la poudre d’or ou de l’argent permet d’obtenir un résultat certes imparfait, mais aussi plus esthétique que si l’objet avait été réparé de façon invisible, ou même que s’il était resté intact. Cet art typiquement japonais d’enjoliver les imperfections permet aussi de mettre en valeur la singularité de chaque pièce RÉPARÉE !
Guy de Lachaux – publication N° 91- juin 2019 – page 15 – Chrétiens divorcés, Chemins d’Espérance .

Actualité

Rencontre des semaines sociales de france

3 octobre 2022 | Actualités, Mission et Solidarités
Les Semaines sociales de France sont un lieu de formation et de débat qui permet le dialogue entre les chrétiens et la société. Avec son riche programme de…

Lire la suite

Actualité

Pèlerinage des 50 ans de Foi et Lumière à Lourdes

29 septembre 2022 | Actualités, Famille, Pèlerinages
Pour fêter son cinquantenaire, Foi et Lumière organise un pélerinage à Lourdes du 27 au 31 octobre 2022. Foi et Lumière est un mouvement rassemblant…

Lire la suite

Actualité

OFFRE D’EMPLOI un(e) Chargé(e) de mission développement, suivi de projets CDD 1 An

19 septembre 2022 | Actualités
Le FORUM MAGDALENA, association loi 1901, dont le siège se trouve à la maison diocésaine à Angoulême recherche un(e) Chargé(e) de mission développement, suivi de projets…

Lire la suite

Actualité

Changer son regard

9 août 2022 | Actualités, Famille, Personnes divorcées, remariées
RENCONTRE AVEC CHEMIN D’ESPÉRANCE 16 Samedi 10 septembre 2022 de 11h15 à 17h00 Repas partagé avant la rencontre ; chacun (e) apporte assiette -couvert et…

Lire la suite

Actualité

Exprimer sa souffrance et l’apprivoiser

16 mai 2022 | Actualités, Personnes divorcées, remariées
21 mai à 14h30 – CHEMINS D’ESPERANCE 16 – Rencontre des personnes séparées, divorcées, remariées ou non. Sur le chemin de la reconstruction, il est important…

Lire la suite

Actualité

“VIVRE”

3 mars 2022 | Famille, Personnes divorcées, remariées
26 mars à 14h30 – CHEMINS D’ESPERANCE 16 – Rencontre des personnes séparées, divorcées, remariées ou non. Appelés à vivre, quand le divorce cohabitent des…

Lire la suite

Actualité

Choisir la vie – 5 février 2021 Chemin d’Espérance 16

25 janvier 2022 | Actualités, Famille, Personnes divorcées, remariées
RENCONTRE en visioconférence de 14h30 à 17h00 (Inscription obligatoire). En tout être humain cohabitent des tendances de vie et de mort. Au moment d’un événement…

Lire la suite

Actualité

Se raconter

7 septembre 2021 | Personnes divorcées, remariées
Raconter l’histoire de sa séparation, mettre en mots ce que l’on vit permet de mieux se comprendre et de prendre du recul. Rencontre du groupe Chemin…

Lire la suite

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Contact

Chemin d'Espérance 16 - Martine Loloum
06 62 00 85 64
chemindesperance@gmail.com

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 495 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
76 945 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche