Homélie du 30 mai 2021 par le P. Benoît Lecomte

Barbezieux - Baignes - Barret

Publié le 29 mai 2021

Toute cette journée de samedi j’étais avec les collégiens qui préparaient leur profession de foi pour un temps de retraite à Maumont. Avec eux nous avons réfléchi à la foi chrétienne reçue à notre baptême, et donc à la foi trinitaire : un Dieu Père, Fils et Esprit Saint. Cette définition proprement chrétienne de Dieu nous arrête parfois. Un Dieu en 3 Personnes, c’est trop compliqué. Ça ne tient pas la logique. C’est difficile à expliquer à ceux qui ne croient pas. Alors on essaie des équations du style « 3 en 1 », de faire des dessins, des schémas. On se retrouve avec des triangles, chacune des Personnes dans son angle. Mais on sent bien, au fond de nous, qu’on ne peut pas plaquer comme ça Dieu sur un schéma en 2 dimensions sur une feuille de papier. Dieu n’est pas ça. Dieu est plus grand que ça. Dieu ne se réduit pas à ça.

Mais alors, comment parler simplement de la Trinité, que nous fêtons aujourd’hui avec toute l’Église ? Car il ne s’agit pas simplement d’un dogme que l’Église aurait fignolé au long des siècles pour complexifier un credo à se transmettre. Nous sommes là au cœur de la Révélation chrétienne, au cœur du Mystère de Dieu et de sa relation avec nous. Nous ne pouvons pas faire l’impasse. Il faut nous y plonger et nous laisser embarquer par elle.

Nous y plonger… car précisément, nous plongeons en elle. Dès notre baptême, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Au nom de ce Dieu que nous invoquons à chaque fois que nous faisons le signe de croix sur notre corps, comme pour nous envelopper et envelopper toute notre existence de sa présence et de son amour. Il n’est pas Dieu loin dans les nuages et totalement inqualifiable, il est Père, il est Fils, il est Esprit. Il est Amour Créateur et toute paternité, il est Compagnon infatigable, ami fidèle de nos routes humaines, il est Souffle de vie qui nous fait participer à la Vie de Dieu de l’intérieur de nous-mêmes. Il est Amour, et donc déjà en relation en lui-même car l’amour n’est jamais un en-soi mais toujours une relation. Relation d’amour entre le Père et le Fils, manifestée dans la personne de l’Esprit. Il n’est pas trois mêmes car l’amour se nourrit du différent, Il est en Lui-même différences et relation d’amour infini.

Mais il ne servirait à rien à Dieu d’être amour en lui-même. Car l’amour déborde pour faire entrer en lui tous ceux qui se présentent sur son chemin. La vie Trinitaire de Dieu ne concerne pas uniquement l’identité de Dieu. Elle nous concerne nous, et tout homme qui se laisse saisir par elle. « Frères, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là son fils de Dieu. Vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils, et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père » dit Saint Paul. Par l’Esprit qui habite en nous, nous sommes enfants de Dieu. Et qu’est-ce que veut dire « être enfants de Dieu » si ce n’est participer à cet amour que le Père porte à ses enfants, participer à la vie du Fils ? La vie Trinitaire ne concerne pas uniquement Dieu : nous y sommes associés. Plus encore, nous sommes saisis par elle pour participer à l’amour infini et tout puissant. Parler de Trinité, c’est non seulement parler de l’identité de Dieu, mais c’est aussi parler de la façon avec laquelle il se révèle à nous et encore de la façon avec laquelle il nous aime et nous entraîne dans son amour.

Et cela change le monde. Car si tous nous sommes invités à participer à la vie Trinitaire de Dieu, alors se dessinent entre nous les mêmes relations qui se vivent déjà entre le Père, le Fils et l’Esprit. La vie Trinitaire est un mouvement qui devient pour nous modèle de toutes nos relations humaines. Le dernier Concile l’exprimait ainsi : « Quand le Seigneur Jésus prie le Père pour que « tous soient un…, comme nous nous sommes un » (Jn 17, 21-22), Il ouvre des perspectives inaccessibles à la raison et Il nous suggère qu’il y a une certaine ressemblance entre l’union des Personnes divines et celles des fils (et des filles) de Dieu dans la vérité et dans l’amour. Cette ressemblance montre bien que l’homme, seule créature sur terre que Dieu a voulu pour elle-même, ne peut pleinement se trouver que par le don désintéressé de lui-même » (GS 24). Affirmer la foi en la Trinité, c’est donc s’engager dans un style de vie, dans un mode d’existence très concret, inspiré par Dieu lui-même. Je cite un article paru dans La Croix en 1998 : « La foi au Dieu tri-un stimule et articule, contrairement à une conception de Dieu purement monarchique, les différences, les variations, les altérités qu’elle considère comme des richesses positives ; elle donne la préférence aux notions de communauté, d’égalité, de participation, de réciprocité, de complémentarité plutôt qu’à celles d’uniformité, d’auto-suffisance, de centralisation, d’exclusivité. De ce fait, toute forme d’oppression, de revendication autarcique, de domination arbitraire, de refus du dialogue et du pluralisme au profit d’un nivellement égalitaire et centralisé, se situe à l’opposé du modèle trinitaire de la socialité humaine. » Cela peut paraître un peu compliqué, mais je vous invite à relire ce que nous avons vécu pendant notre journée de Triathlon la semaine dernière, et la qualité des relations et des solidarités que nous avons expérimentées. Oui, cela est possible ! Dieu Trinité nous rend capables de vivre selon le modèle d’amour en Dieu. Dans nos communautés paroissiales, dans notre Eglise, dans nos cercles de relations, dans toute la société !

« Est-il un peuple qui ait entendu comme toi la voix de Dieu ? », demandait Moïse. Est-il un Dieu qui ait à ce point aimé les hommes, qui se soit autant révélé et donné à eux ? « Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours. » Ces décrets et ces commandements ne sont que la révélation de son Amour et l’invitation à partager sa vie divine entre nous tous ici-bas, de toutes les nations. Que l’affirmation de notre foi Trinitaire transforme chaque jour un peu plus notre façon d’habiter le monde et nous entraîne sur les chemins de Vie divine !

Amen.

P. Benoît Lecomte

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Barbezieux-Baignes-Barret
20 Rue Thomas Veillon, 16300 Barbezieux-Saint-Hilaire
05 45 78 01 27
paroisse.barbezieux@dio16.fr

Je recherche