UN SIGNE DES TEMPS : UN CHANGEMENT CLIMATIQUE RAPIDE

Actualités

Publié le 19 mai 2022

LA SITUATION EN CHARENTE

Charente-Libre du mardi 17 mai 2022, titre « Trop chaud, trop sec : la Charente en alerte ». Nous y lisons que 2022 risque d’être une année aussi sèche que 2017, voire 2011, « aujourd’hui, c’est une année quinquennale sèche. Mais en 2050, ce sera notre quotidien ».

Déjà nous pouvons entendre des mises en garde : « Si on ne diminue pas notre consommation dès maintenant, demain on ne saura pas comment faire. » Dans cette optique, le chargé de mission Charente 2050, demande «  une vision à long terme et assumer l’approvisionnement en eau ».

Comme citoyens et comme Chrétiens, nous sommes bien-sûr concernés !

POUR UNE ECOLOGIE INTEGRALE

Le cœur de la proposition de l’encyclique Laudato Si en 2015 du pape François (il y a 7 ans déjà !) est l’écologie intégrale comme un nouveau paradigme de la justice, une écologie « qui incorpore la place spécifique de l’être humain dans ce monde et ses relations avec la réalité qui l’entoure » (§ 15). En effet, nous ne pouvons « concevoir la nature comme séparée de nous ou comme un simple cadre de notre vie » (§ 139).

Cela est vrai dans différents domaines : en économie et en politique, dans différentes cultures, en particulier les plus menacées, et même dans chaque instant de notre vie quotidienne. Il existe un lien inséparable entre les questions environnementales et les questions sociales et humaines.

Par conséquent, il est « fondamental de chercher des solutions intégrales qui prennent en compte les interactions des systèmes naturels entre eux et avec les systèmes sociaux.

Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale » (§ 139).

Laurent Maurin

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche