Rentrée du Doyenné Grand Angoulême

Actualités

Publié le 20 septembre 2021

Se réunir en Doyenné n’est pas toujours chose facile ! Après un an et demi de crise sanitaire et de confinements à répétition, dimanche 19 septembre, était enfin venu le temps de sortir de ses paroisses habituelles de l’agglomération d’Angoulême pour vivre cette eucharistie dans le très beau site de l’ancienne abbatiale Notre-Dame de La Couronne. Pour un Dimanche du patrimoine, l’occasion était parfaite de faire vivre ainsi notre patrimoine chrétien.

Certes les contraintes du pass-sanitaire nous avaient conduits à repousser le pique-nique et les ateliers de l’après-midi mais, en plus, la météo et l’averse de 9 H 30 a dû faire peur à certains paroissiens. Et peut-être aussi le fait de faire 5 kms de plus que pour aller à son église habituelle. Environ 300 personnes se sont donc retrouvées et ont célébrés ensemble ce 25° dimanche de l’année liturgique avec leurs 8 curés, dans cette église à ciel ouvert.

Et elles ont bien eu raison ! Le pari un peu fou pris le matin à 7 heures, a porté ses fruits. L’énergie et le travail de beaucoup depuis des semaines ont permis cette messe où pouvait tout simplement s’exprimer notre foi commune. Et cette foi est belle, simple et prenante.

Même si nous sommes peu nombreux, les temps comme celui-ci sont précieux. Certains, restés un peu après la fin de la messe, disaient combien ce site pourrait à nouveau nous accueillir pour des rassemblements de doyenné et cette fois-ci pour une journée entière et plus nombreux ! Nous en avons besoin.

Encore, Merci et Bravo à tous ceux qui ont permis ce temps fort et ce que nous avons pu vivre ainsi ! Merci à cette Parole de nous devancer toujours pour la confiance, à Angoulême et ses alentours, comme partout.

Une autre messe pour le doyenné avait été proposée, samedi soir, à 18 H 30 à l’église Saint-Jacques de L’Houmeau ; 200 personnes environ y étaient. Cela fait donc au total environ 0,3 % de la population vivant sur le Doyenné Grand-Angoulême ce week-end, soit la moitié d’un dimanche ordinaire lorsque chacun se rend dans sa paroisse, où nous sommes alors environ 0,6% de la population à participer à une messe.

MOT D’ACCUEIL

Bonjour à toutes et à tous.
Au nom de toutes les bonnes volontés qui ont préparé cette journée : MERCI A TOUS
d’être là aujourd’hui, rassemblés par notre foi en Jésus, pour célébrer ensemble cette
eucharistie. Au cœur de la paroisse de la Visitation sur Boëme, cette abbaye
historique du XII° siècle nous accueille : ses vieilles pierres nous racontent un passé et
nous interpellent pour l’avenir.
A notre tour, le temps d’une messe, nous allons redonner à ces pierres le goût de la
prière et des chants, et profiter ensemble, enfin, d’une célébration grand format.
Nous sommes réunis aujourd’hui en doyenné, celui de « Grand Angoulême ». Pour
mieux apprécier l’alliage que représente ce doyenné – et à l’image de ces deux
superbes compositions florales qui symbolisent notre doyenné – je vais demander à
chacun d’entre vous de lever au moins un bras lorsqu’il entendra le nom de sa
paroisse :
A l’est du doyenné : Notre Dame des Sources !
Au sud-est du doyenné : Soyaux – Vallée de l’Échelle !
Au sud-ouest du doyenné : la Visitation sur Boëme !
A l’ouest du doyenné : Saint Cybard sur Charente et Nouère !
Au nord du doyenné : Saint Amant – Gond – Champniers !
Et enfin en ville, au centre du doyenné :
les Saints Apôtres !
Saint Roch – Sacré Cœur !
Ma Campagne – Saint Jean-Baptiste !
Merci à vous.
Et nous accueillons avec joie tous les autres, qui ont oublié le nom de leur paroisse ou
qui nous rejoignent en cette occasion.
D’où que nous venions, notre vie depuis des mois a été assombrie par la pandémie.
Nous avons tous connus des proches affectés par l’isolement, malades, voire pleuré
des départs précipités par le virus. Et comme s’il en manquait, nous avons même subi
l’arrivée d’un nouveau sujet de division entre les hommes : la vaccination.
Pendant cette célébration, sous le regard bienveillant des premiers murs construits
depuis plus de 900 ans, admettons notre relative jeunesse et sachons redevenir des
enfants de Dieu, pour accueillir l’esprit de Jésus qui a tant baigné ce lieu. Que cet
esprit nous aide à rester fraternels entre nous, à accueillir l’opinion contraire, à
débattre sans juger et à nous rappeler à chaque instant ce qui est essentiel à la vie,
bénéfique à notre prochain et porteur d’espérance.
Très bonne célébration

Jean-Pierre Méric, membre du bureau du Conseil Pastoral de Doyenné

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Une réponse sur « Rentrée du Doyenné Grand Angoulême »

CHAUVET Daniel dit :

MERCI pour ce reportage et ces magnifiques photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche