Naissance de la paroisse Sainte Joséphine Bakhita

Sainte Joséphine Bakhita

Publié le 18 septembre 2023

Dimanche les communautés de Saint Pierre Aumaître, Saint Paul Ma Campagne/Saint Vincent Puymoyen étaient réunies pour célébrer la naissance de leur nouvelle paroisse Sainte Joséphine Bakhita.

Mot d’accueil

Chère Joséphine Bakhita, aujourd’hui nous t’écrivons pour te dire notre joie de te fêter puisque notre paroisse va porter ton nom. Nous allons t’expliquer comment nous en sommes arrivés à cette démarche. Comment ce fraternel rapprochement s’est effectué.

Après un temps assez long de réflexions, de discussions, et de maturations, nous avons décidés que nos deux communautés St Pierre Aumaître, St Paul Ma Campagne et St Vincent de Puymoyen deviendraient une seule paroisse.

Nos communautés ont beaucoup de ressemblances :

  • Elles sont situées dans des quartiers populaires et multiculturels.
  • Elles vivent avec et aux milieux des habitants, et des chrétiens sont engagés dans des structures laïcs
  • Elles sont attachées à la Parole de Dieu et à la prière.

Fortes de ces ressemblances, aujourd’hui nous commençons un chemin non pas de fusion, mais plutôt de complémentarités fraternelles qui vont nous faire avancer vers un avenir simple, au plus près de l’évangile.

Nos communautés continuerons à être ouvertes à la différence, à être des lieux de débats, de proximité, de vie fraternelle, de communion où celles et ceux qui sont en recherche du Dieu de Jésus Christ se sentent à l’aise et non jugés.

Nous continuerons à vivre parmi nos sœurs et frères de notre temps, chose pas facile.

Nous continuerons à dénoncer l’esclavage que des femmes subissent encore aujourd’hui comme toi, non pas par des enlèvements brutaux mais trompées par des personnes qui les incitent à partir de leur pays pauvres ou en guerre et se retrouvent piégées sur des trottoirs de grandes villes et subissant des maltraitances.

Nous continueront à dénoncer les mauvais traitements que des hommes subissent en partant de leur pays dans l’espoir de mener une vie meilleure et se retrouvent bloqués dans des pays qui les traitent comme de véritables esclaves c’est à dire les soumettent à l’état d’objet dont d’autres hommes disposent à leur convenance.

Tu vois Bakhita (la fortunée) nous n’en sortons pas ou si mal de cet esclavage des temps dit modernes !!!

Les textes de ce jour tombent bien car ils parlent du pardon. Toi qui a su pardonner sans oublier. Tu as trouvé le chemin dans ta vie qui t’a permis de transformer tes nombreuses blessures en une grâce qui t’a donné une paix intérieure. Quand tu as dit que tu étais entièrement libre c’est comme cela que le Christ nous désire et tu as su le mettre au cœur de tes actes. Le pardon, Dieu nous le met à disposition pour que nous le donnions aux autres. Etre pardonné et donner le pardon est un même mouvement. C’est une dynamique que Dieu met à notre disposition pour vivre la joie d’être au plus près de Lui.

Voilà Bakhita ce que nous voulions te confier en cette journée de fête.

Nous ferons en sorte de garder comme devise pour notre paroisse ce qui a construit ta vie : Résistance, Pardon, Espérance.

Présentation de la composition florale

3 clochers, 3 églises, St Vincent, St Paul et St Pierre Aumaître, 2 communautés aux fortes personnalités, aux résonances diverses, aux musiques variées mais en chemin vers un seul Seigneur.

Des hommes, des femmes, des chrétiens désormais réunis en une seule paroisse vont apprendre à travailler ensemble, en harmonie, à jouer la même partition : l’Evangile.

C’est ce mot harmonie qui a conduit la construction de ce bouquet, 3 instruments de musique fait de roseaux comme des cordes des lyres, peut être ou autres instruments à touches, vont travailler ensemble, ils devront s’accorder, avancer, sans fausses notes si possible, pour construire cette nouvelle paroisse.

St Joséphine Bakhita a eu l’intuition très jeune, qu’il existait une force plus grande qu’elle, que cette présence lui insufflait la force nécessaire pour pardonner à tous ceux qui lui ont fait si mal et ils sont nombreux, et petit à petit, elle a découvert la foi chrétienne et a demandé le baptême, ces quelques roses rouges veulent esquisser son parcours, son chemin.

Il y en a 7 : 4 pour son chemin terrestre et 3 pour désigner le Ciel et son parcours spirituel. Rouge la couleur de la passion, de l’amour inconditionnel.

Entre les cordes, des petites perles écrivent Sainte Joséphine Bakhita, elles scellent désormais notre unité.

Lectures du jour

Retrouvez l’album photo de la journée

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Paroisse Ma Campagne - Puymoyen et Paroisse Saint Jean-Baptiste
2 Boulevard Jean Moulin, Angoulême
05 45 61 15 04 Paroisse Ma Campagne
06 09 78 55 52 Paroisse Saint Jean Baptiste
28 rue Pierre Aumaître Angoulême
paroisse.macampagne@dio16.fr
paroisse.saintjeanbaptiste@dio16.fr

Je recherche