Méditations 2ème dimanche de Carême C

Ma Campagne - Saint Jean-Baptiste

Publié le 12 mars 2022

« Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre » (Lc 9, 28b-36)

De la nuée lumineuse,
la voix du Père a retenti :
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé,
écoutez-le ! »

Textes du jour

Accueil

« Seigneur, mon Dieu, comment vais je savoir ? »

Comme Marie, Abraham dans la Genèse s’interroge sur comment il saura qu’il héritera du pays que lui désigne le Seigneur. Il accepte avec confiance cette alliance proposée par Dieu. Mais reste réaliste sur comment adhérer au mieux au projet de Dieu en tenant bon dans le Seigneur comme le recommande Paul pour commencer ici bas à construire quelque chose du Royaume de Dieu et entrevoir ce que sera la proximité avec le Dieu de Jésus Christ.

« Pendant que Jésus priait, l’aspect de son visage devint autre. »

La prière de Jésus est si vraie, si intense, si forte, Il est dans une telle osmose avec le Père qu’Il en est tout changé.

De plus, Moïse et Elie, hommes du passé s’entretiennent de l’avenir de Jésus. Les apôtres sont témoins de cette fabuleuse rencontre, ce rendez- vous, ce partage, cette communion entre le passé et l’avenir qui est Jésus.

Les apôtres ne se sentent pas seuls ils sont encouragés, sécurisés par cette espérance qui cesse d’être abstraite.

Alors que Moïse et Elie s’effacent, le Père recommande aux apôtres d’écouter son Fils. Jésus avenir du Père reste avec les apôtres.

Nous sommes encouragés à tenir bon dans notre fidélité à Jésus Christ qui accompagne, tout hommes et femmes de notre temps.

  • La fresque

Une petite herbe qui a grandi traversée par un halo de lumière qui la transfigure.

Nous aussi nous sommes appelés de même à une transfiguration au fur et à mesure où nous vivons notre quotidien avec Jésus.

Nous traversons des épreuves mais la fresque veut affirmer que la lumière va l’emporter sur les ombres.

  • Petite méditation

Abraham comme Marie à l’annonciation pose la question du “comment”. La réponse c’est d’accepter de faire confiance.

Dans l’Évangile Jésus se met à l’écart pour prier ; se mettre à l’écart c’est prendre de la distance, c’est ouvrir la brèche d’un nouveau regard.

Jésus veut entraîner Pierre, Jacques et Jean vers cet A venir. L’avenir c’est lui Jésus “.

Dans la prière son visage devint tout autre, Moïse et Élie sont là pour en témoigner. Jésus s’inscrit dans l’histoire du peuple et la voix le confirme ” celui-ci est mon fils, écoutez-le”.


Pierre, Jacques et Jean ont encore à marcher et nous avec pour sortir de l’instant dans lequel on voudrait s’arrêter car c’est dans la vie de tous les jours que nous sommes appelés, c’est dans ceux qui nous entourent que Jésus nous montre son visage et nous ouvre son intimité .

Alors, laissons-nous éblouir.

PU

« Celui-ci est mon Fils écoutez-le ! »

  • Nous te prions Seigneur, pour l’Eglise, que les baptisés ordonnés et laïcs sachent redoubler d’efforts pour apprendre à construire ensemble l’Eglise d’aujourd’hui dans la fraternité et l’humilité.

« Pierre et Jean étaient accablés de sommeil mais restant éveillés, ils virent. »

  • Nous te prions Seigneur,pour que malgré nos moments de fatigues nous restions éveillés pour te découvrir sans cesse à travers nos sœurs et frères les plus humbles qui sont les sans voix de notre société .

« Seigneur, il est bon que nous soyons ici. »

  • Nous te rendons grâce Seigneur pour toutes les fois où tu es parmi nous dans les moments de peine et de joie. Nous sommes heureux de ton fidèle accompagnement.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Ma Campagne - Puymoyen et Paroisse Saint Jean-Baptiste
2 Boulevard Jean Moulin, Angoulême
05 45 61 15 04 Paroisse Ma Campagne
06 09 78 55 52 Paroisse Saint Jean Baptiste
28 rue Pierre Aumaître Angoulême
paroisse.macampagne@dio16.fr
paroisse.saintjeanbaptiste@dio16.fr

Je recherche