Homélie du père Patrice Zoma : Dimanche de la Miséricorde B

Saint Cybard sur Charente et Nouère

Publié le 15 avril 2021


Une semaine après Pâques l’Eglise célèbre le dimanche de la divine
Miséricorde. Cette fête a été instituée par le pape saint Jean Paul II en
2000.Oui, l’humanité entière a besoin de la miséricorde de Dieu. Miséricorde
est composé de deux mot latins : « miseri »= Misère et « cordia » : cœur.

C’est la capacité qu’a Dieu de se pencher sur la misère humaine pour sauver. La
miséricorde a commencé au moment où est intervenue la chute du premier
homme, elle n’est pas éternelle. L’homme est donc invité à se laisser prendre
dans l’amour et la miséricorde de Dieu. L’amour est éternel.


Notre monde en proie à la souffrance a besoin d’être touche par l’amour
miséricordieux de Dieu. Chaque homme a besoin de l’amour et de la
miséricorde de Dieu qui seul, sauve, pardonne, relève. Aujourd’hui plus que
jamais le monde a besoin de la miséricorde de Dieu pour croire au Christ
ressuscité, vivant, Vainqueur du mal, de la souffrance et de la mort. Dans le
passage de l’évangile de jour, les disciples reçoivent l’esprit saint qui leur
permet d’être pleinement debout, réconforter, vainqueurs pour porter la
joyeuse nouvelle au monde. L’expérience de Thomas symbolise la condition
actuelle de tout disciple : Passer du doute à la Foi. Le Christ Ressuscité invite à
une foi possible sans le voir et le toucher, car Dieu existe indépendamment des
signes et tout signe n’est d’ailleurs pas de Dieu. « Heureux ceux qui croient sans
avoir vu », dit le Seigneur.

Chers amis, au contact de la miséricorde de Dieu le cœur de l’homme ne
peut rester indifférent car la grande miséricorde de Dieu renouvèle et
transforme ceux qui s’ouvrent à elle. Tous ceux qui ont fait l’expérience de la
miséricorde de Dieu ont vu toute leur existence transformée : Thomas, Paul,
Zachée, la femme adultère, l’enfant prodigue et bien d’autres au cours de
l’histoire de l’humanité….
Dans la première lecture, saint Luc décrit la vie des premiers chrétiens
réunis en communauté. Quatre caractéristiques existentielles de la
communauté de disciples du Christ, nos communautés aujourd’hui :-La Parole
de Dieu-la prière-la fraction du Pain- l’engagement missionnaire.

En célébrant la miséricorde de Dieu puissions nous faire personnellement
l’expérience de la miséricorde insondable de Dieu afin qu’il rende nos cœurs
semblables au sien, doux, humbles, tendres, prêts à pardonner les offenses.
Ainsi notre témoignage chrétien sera de jour en jour digne de lui et crédible.

Amen

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche