Homélie du père Frédéric Vollaud : Les Rameaux Année B

Saints Apôtres

Publié le 29 mars 2021

Les souffrances et la mort de Jésus nous atteignent en plein cœur, parce que le mal qui peut sortir de notre cœur nous a rendus complices de cette mise à mort… 

Or, voilà que la seule vengeance de Dieu à notre égard, c’est son pardon ! Au sommet de la souffrance, Jésus le demande pour nous tous : « Père, pardonne-leur… »

Oui, il nous faut apprendre à supporter que notre Dieu soit aussi bon !

Il sait combien le mal blesse d’abord celui qui le commet !

Il sait aussi combien l’amour seul peut nous guérir et nous transformer…

Alors, il nous aime, jusqu’à la folie de la croix !

La croix nous crie : « Je t’ai aimé jusque là ! ».

Nous entrons dans les jours saints qui nous mènent jusqu’à Pâques !

Ils nous sont donnés pour réentendre ce cri d’amour que Dieu nous lance par son Fils, par cette vie livrée pour que tout homme puisse devenir héritier de la résurrection ! 

Dieu, loin d’être rebuté par nos trahisons, notre péché, déverse sur nous les flots de sa miséricorde : et le cœur transpercé de Jésus en est la source !

Peut-être sommes-nous venus ici par simple tradition…

Peut-être que les épreuves de la vie et sa routine ont quelque peu éteint l’enthousiasme de notre foi, la force de notre confiance en Dieu…

Puissions-nous repartir d’ici assurés que Jésus crucifié pour nos péchés vient révéler du haut de la croix, non pas la condamnation du pécheur, mais l’amour fou que Dieu nous réserve !

Amen.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche