Homélie du père Frédéric Vollaud : 16ème dimanche du TO B

Saints Apôtres

Publié le 21 juillet 2021

La Parole de Dieu reprend l’image du BERGER pour nous dire qui est Dieu.

Chez le prophète Jérémie, Dieu en colère menace « les bergers misérables qui laissent périr et se disperser les brebis du troupeau » ; c’est lui-même qui « rassemblera le reste de ses brebis » par la médiation de pasteurs selon son cœur.
Et puis, à la fin de la prophétie, on passe « des » pasteurs  à l’ « unique » Roi-Berger : c’est le Christ Jésus qui est annoncé. Il accomplit sa mission de rassembleur et de pacificateur en s’offrant lui-même. Et cette offrande réconciliera l’humanité avec Dieu.

Jésus est bien le « Bon-Berger » plein de compassion dont la Parole rassure les apeurés, réconforte les accablés, nourrit les affamés ; à chacun il donne ce qu’il lui faut pour reprendre et poursuivre sa route dans la paix et l’espérance.

L’excursion  improvisée sur le lac devait se terminer pour les Apôtres par un temps de repos avec le Maître au terme de leur première mission. Mais l’insistance de la foule va en décider autrement : les compagnons de Jésus se retrouvent prisonniers d’une multitude qui les presse de toute part, signe de l’attente de l’humanité de tous les temps.

Les apôtres du Christ, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui, ont à découvrir que leurs propres désirs, y compris les plus légitimes, doivent passer au second rang. Suivre le Christ c’est renoncer à soi pour devenir serviteur des autres et ne chercher le repos que dans ce service désintéressé.

Et la multiplication des pains qui annonce l’Eucharistie, nous rappelle que l’annonce du Royaume n’atteint son but que lorsqu’elle conduit à la Table où Dieu se donne lui-même en nourriture. C’est le lieu de notre repos véritable.

En ce temps de vacances, il est bon de nous souvenir que le vrai repos, inclut de nous re-poser en Dieu.

Le repos du corps et la détente psychique sont nécessaires ; mais il faut aussi recharger nos « batteries spirituelles », sans quoi nous serons incapables d’éclairer la route que le monde nous oblige à parcourir au pas de course…
Aujourd’hui comme hier, Jésus se tient près de ceux qui cherchent à retrouver une unité intérieure après une année de dispersion tous azimuts. Aujourd’hui comme hier, « ses entrailles se retournent » à la vue de la détresse spirituelle des enfants de son Père qu’il est venu rassembler, comme un Berger rassemble son troupeau dispersé pour le conduire sur « des prés d’herbe fraîche et le faire reposer » (Ps 22).


Seigneur , lorsque nous errons comme des brebis sans berger, laisse-toi encore émouvoir par notre misère et donne-nous des Bergers selon ton Cœur qui rassemblent ton peuple en ton nom. Fais-nous souvenir que nous sommes tous responsables de nos frères ; qu’en tant que baptisés, nous sommes aussi bergers les uns des autres en ton nom, pour servir nos frères avec la même compassion et le même amour que Toi. Amen.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, rejoindront l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr Hervé […]
En savoir plus
27 633 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
30 126 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche