Homélie du 14 janvier par le père Laurent Maurin

Notre Dame des Sources

Publié le 18 janvier 2024

2ème dimanche du Temps Ordinaire — Année B

Textes de la messe :

Samuel 3, 10-19 ; Psaume 39 ;
I Corinthiens 6,13-20 ;
Jean 1, 35-42

https://www.aelf.org/2024-01-14/romain/messe

Ces versets de l’évangile de Jean présentent le début de la vie publique de Jésus, au moment de son baptême. Ils ouvrent donc, pour lui, une vie différente et ce sera l’objet de tous les récits des évangiles qui suivent. Nous aussi, à cause de notre baptême, nous sommes appelés à vivre différemment. Le baptême est donc bien un point de départ, une porte d’entrée.

La première question de ses premiers disciples est Une question qui peut être la nôtre. Ou trouver Jésus ? De nos jours, on pourrait répondre, dans une église, un oratoire, un coin prière, tous les lieux où nous pouvons nous recueillir, méditer, prier, nous nourrir de sa parole. Et ce ne serait pas faux. Cependant cela ne correspondrait pas vraiment à la réponse de Jésus et à l’expérience de ses premiers disciples : ils demeurèrent avec lui tout le jour. Peu importe le lieu qui n’est pas mentionné. Ils sont avec lui, et lui demeure avec eux. Ce n’est pas pour un moment limité de leur journée, ou de leur semaine, un instant fugitif. Non, c’est un état quasi-permanent : toute la journée.

Demeurer avec le Christ change donc les choses. Plus encore, nous dit saint Paul dans sa première lettre aux Corinthiens ; ce n’est plus nous qui demeurons chez lui, c’est lui qui demeure en nous. Nos propres corps, et pas seulement nos âmes, deviennent le « Temple de l’Esprit-Saint ». C’est toute notre personne qui est habitée par la présence de Dieu. Cela doit changer nos vies. C’est notre spécificité de baptisés, de chrétiens chaque jour. Et ce n’est pas rien ! Cela peut changer nos comportements, nos regards, nos paroles…

Il y a cependant une condition : la démarche des disciples au début de l’évangile de Jean. La recherche. Jésus leur demande : « Que cherchez-vous ? » Sans cette recherche qui est première, il n’y a pas ce dialogue, il n’y a pas la découverte, il n’y a pas le changement. Cette recherche ne s’interrompt pas. Elle anime les disciples tout au long de l’évangile. Rien ne l’arrête, malgré leurs limites, leurs hésitations, leurs incompréhensions. Pour, nous aussi, cette recherche ne peut s’arrêter, c’est elle qui permet au Seigneur de demeurer en chacun de nous lorsque nous souhaitons vraiment demeurer chez lui.

Laurent Maurin

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Père Laurent Maurin
Centre paroissial – 24 rue du Souvenir – 16340 L’Isle d’Espagnac
05 45 69 29 19
paroissenotredamedessources@orange.fr

Je recherche