Ascension du Seigneur: la joie de l’espérance et de la mission.

Visitation sur Boëme

Publié le 13 mai 2021

Comme vous les savez déjà, nous fêtons ce matin l’Ascension de Jésus, c’est-à dire sa montée vers le Père. C’est un évènement très important dans la célébration de la cinquantaine pascale.  Il marque à la fois une fin, mais aussi un début. Jésus ressuscité a passé 40 jours à se manifester à ses disciples pour affermir leur foi. Il les quitte physiquement en leur faisant des promesses.

Les scènes et les moments de ce départ sont décrits différemment par les évangélistes. Mais ils ont une même théologie que développe Saint Paul dans la deuxième lecture : C’est le même Jésus qui était descendu qui retourne vers son Père. Toute la vie de Jésus a été en fait descente et montée. La kénose, c’est-à-dire l’abaissement totale, l’incarnation et sa mort sur la croix. Il est descendu même aux enfers pour réveiller les morts. Il a connu aussi l’apothéose, c’est-à-dire son exaltation à travers sa résurrection et son élévation à la droite du Père. Saint Paul dans sa lettre aux Philippiens le développe clairement. Cf.Ph.2. Comme le Christ, notre vie est faite aussi de haut et de bas.

En célébrant cette fête de l’Ascension, il est important que nous sachions que ce n’est pas une fin. C’est une autre modalité de présence et d’action du Christ qui commence. A ses apôtres et à nous, il confie une mission. Nous célébrons donc aujourd’hui la joie de l’espérance et de la mission.

Du côté de Jésus, on perçoit cette mission qu’il assume déjà auprès du Père. Il est allé vers le Père avec notre nature humaine qui est introduite dans la Trinité. L’homme est désormais si proche de Dieu par le Christ. Nous vivons déjà en Dieu. Ainsi, nous ne sommes plus n’importe qui puisque notre nature humaine est glorifiée.  Par ailleurs, Jésus qui est auprès du Père nous enverra un défenseur, comme il nous l’a promis. Avec la pentecôte, dans quelques jours, nous allons recevoir l’Esprit Saint. Ainsi, Jésus, auprès de Dieu nous enrichi et nous fait grandir. La quatrième prière Eucharistique dit de Jésus qu’il a envoyé d’auprès de Dieu, « comme premier don fait aux hommes, l’Esprit qui poursuit son œuvre dans le monde. »  Jésus dira encore qu’on fera des choses plus grandes, puisqu’il sera auprès du Père pour intercéder pour nous.  Soyons donc sans crainte parce que Jésus se souci de nous. Enfin, il nous prépare une place dans la maison du Père. Avec l’Ascension, nous vivons déjà cette espérance d’habiter dans la maison du Père.

Du côté des hommes et femmes que nous sommes, le christ qui se retire ce jour nous fait grandir et fait de nous des responsables.  On perçoit dans la question des apôtres qu’ils n’avaient pas compris grandes choses jusqu’au départ de Jésus : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas établir ta royauté en Israël ? » Ils perçoivent encore Jésus comme un roi à la manière de hommes, et rêvent bien sûr d’occuper quelques places de gouverneurs. Malgré cela, Jésus les fait confiance et les envoie en mission : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. » L’Esprit qui descendra sur eux les engagera à la mission dans le monde entier comme Apôtres, des prophètes, et des missionnaires de l’évangile.

Même s’il s’en va, le Christ nous rassure de sa présence continuelle : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. » Parfois, on veut qu’il soit là, surtout quand on rencontre les difficultés. Eh bien il est toujours là, sauf que souvent nos difficultés nous aveuglent. A la Messe, il est présent dans le prêtre ; il est présent dans l’Assemblée réunie ; il est présent dans l’autel ; il est présent dans sa parole. Il est présent de manière plus réelle encore, dans l’eucharistie.

Avec l’Ascension, toute l’Eglise entre au Cénacle pour demander cette force de l’Esprit-Saint pour bien comprendre et assumer sa mission. Disposons nos cœurs, au cours de cette célébration, à accueillir la présence du Christ dans nos vies. Amen.

  P. Jacques Emmanuel

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche