Mgr Rol repose désormais dans la cathédrale d’Angoulême

Actualités

Publié le 21 mai 2021

Monseigneur Rol est décédé le 13 avril 2017.
Il a alors été inhumé au cimetière de Bardines à Angoulême, mais son souhait était d’être inhumé dans le caveau des évêques à la cathédrale d’Angoulême.

Après plusieurs années de travaux, le transfert de son corps a eu lieu le samedi 22 mai (jour de son anniversaire de naissance).

Retrouvez les photos de la messe à Saint Ausone et du temps de prière à la cathédrale

Inhumation de Mgr Rol dans la cathédrale d

Le Père Johannes Kouassa est un prêtre béninois qui a connu Mgr Rol quand il a enseigné au séminaire de Ouidah, après son départ d’Angoulême. Il a livré son témoignage le 22 mai. Retrouvez ici ce témoignage.


Lien vers l’article de la Charente Libre

Vidéo de Charente Libre du dépôt du corps de Mgr Rol dans le caveau de la cathédrale

Les grandes lignes de la vie de Mgr Rol

ROL Georges est né le 22 mai 1926 à Thiviers.
Il est licencié en philosophie scolastique au Séminaire Pie XI de l’Institut Catholique de Toulouse.
Après un an de service militaire, licence de philosophie à Nancy et cycle de théologie à Tulle.

Il est ordonné prêtre le 28 février 1953 au petit séminaire d’Ussel où il reste 4 ans comme professeur. Il devient ensuite aumônier diocésain de la J.E.C. et de la J.E.C.F. avec assure l’animation spirituelle d’une école et d’un Centre d’apprentissage féminin ;
Curé de Malemort, il conserve son apostolat auprès des scolaires ;
Directeur des Œuvres à Tulle, il s’occupe plus spécialement de l’A.C.I., de l’A.C.G.H., de la Paroisse Universitaire et des milieux de la Santé ;
En juin 1967 il devient curé de Saint Martin de Brive, puis doyen et vicaire épiscopal de la ville.
Le pape le nomme évêque titulaire de Gabinium et coadjuteur avec future succession de Mgr Kérautret à Angoulême le 1er mars 1973.
Il est ordonné évêque le 1er mai 1973 dans la cathédrale d’Angoulême et devient évêque d’Angoulême le 1er juillet 1975 par démission de Mgr Kérautret.

Le développement de la fraternité Angoulême – Koudougou
Suite au passage de Mgr Bayala (évêque de Koudougou) en Charente fin septembre 1977, le jumelage du diocèse d’Angoulême avec celui de Koudougou se développe en fraternité diocésaine. Les échanges entre les deux diocèses s’amplifient avec la célébration des 25 ans de sacerdoce de Mgr Bayala, la mise à disposition de prêtres entre les deux diocèses, la présence de 85 Burkinabés au congrès eucharistique de Lourdes en 1981, le voyage de 30 Charentais (dont Mgr Rol) à Yako pour la bénédiction d’une église, etc.

La figure de Saint Pierre Aumaître

La canonisation de Pierre Aumaître a lieu le 6 mai 1984 à Séoul. Mgr Rol y participe. Le Cardinal Kim viendra en Charente le 27 mai suivant, et 350 Coréens viendront en pèlerinage en Charente en octobre 1984.

Mgr Georges Rol, pasteur du diocèse
Mgr Georges Rol a travaillé à la revalorisation de la mission des laïcs, et au renforcement du lien entre les sacrements de l’Église et l’évangélisation dans tous les secteurs de la vie humaine pour réaliser l’Église-sacrement
Il s’est activement intéressé aux débats concernant les modifications du rythme scolaire menaçant le catéchisme du mercredi, dans les années 1985 à 1991, à la catéchèse, au lancement de la 1ère Journée Mondiale de la Jeunesse, le jour des Rameaux le 23 mars 1986.
Il a impulsé et accompagné le Conseil diocésain des Jeunes de Charente, la pastorale familiale, l’aménagement de la maison d’Obezine pour les prêtres âgés, le service des vocations…

Mgr Rol a ordonné les 7 premiers diacres permanents de Charente
Il a conduit le synode diocésain de 1988

Il démissionne de sa charge le 22 décembre 1993 et devient professeur au Grand Séminaire de Ouidah, au Bénin. Il revient en France en février 1998.

L’homélie, les témoignages et les prières lus lors de la célébration des obsèques de Mgr Georges Rol, à Angoulême le 20 avril 2017.

Message du Cardinal Parolin, au nom du Saint Père

Apprenant le rappel à Dieu de Monseigneur Georges Rol, Évêque émérite d’Angoulême, Sa Sainteté le Pape François tient à vous exprimer sa profonde sympathie, ainsi qu’aux proches du défunt et à la communauté diocésaine. Avec ferveur, il demande à Dieu d’accueillir dans sa paix et sa lumière ce pasteur qui a conduit avec zèle et dévouement sur les chemins de l’Évangile le peuple dont il a eu la charge. Le Saint-Père prie le Seigneur de lui donner la récompense promise aux intendants fidèles de ses mystères. En gage de réconfort, Sa Sainteté vous envoie de grand cœur la Bénédiction apostolique, ainsi qu’à la famille du défunt, aux personnes qui l’ont entouré, à celles qui participent à la liturgie des obsèques et à tous les diocésains d’Angoulême.

Cardinal Pietro Parolin
Secrétaire d’État de Sa Sainteté

Homélie de Mgr Gosselin pour les obsèques de Mgr Rol

Message de Mgr Dagens pour les obsèques de Mgr Georges Rol, à Angoulême

C’est Mgr Rol, le Père Georges Rol, qui nous relie maintenant, à distance. Cette distance m’est imposée par mon état de santé, car ma rééducation est lente et je dois consentir à cette situation durable de repos forcé, avec les souffrances qui demeurent.
Mais cela ne m’empêche pas d’être avec vous, pour me souvenir et pour rendre grâce. Le Père Rol m’a accueilli en septembre 1993 pour me confier le diocèse d’Angoulême auquel il s’était donné pendant 20 ans. J’ai vite compris que cet homme naturellement paisible avait beaucoup fait pour calmer les tensions qui marquaient alors le Corps du Christ. Il n’avait pas à dénoncer des idéologies critiques. Il devait surtout encourager les communautés chrétiennes, les paroisses, à ne pas craindre l’avenir et à puiser dans les ressources de la foi au Christ. Le Synode de 1988 permit de franchir un seuil, en faisant du déploiement pastoral une orientation fondamentale et en appelant des personnes à participer à ce déploiement. C’était l’heure où les relais paroissiaux étaient mis en place et j’ai moi-même appris à avancer sur ce chemin.
Je remercie le Père Rol de m’avoir donné la joie de participer ainsi à la croissance de l’Église. Les recherches de Catherine Joslet montrent à quel point cette inspiration marque la vie du diocèse d’Angoulême.
Dès le début de l’année 1994, à peine trois mois après mon arrivée, le Père Rol poursuivit sa mission de pasteur en allant former de futurs prêtres au Grand Séminaire de Ouidah, au Bénin. J’ai admiré la façon simple dont il a franchi cette étape. Il s’est alors replongé dans l’étude de la théologie et des Pères de l’Église. C’était pour lui comme une nouvelle initiation au mystère de la foi. Les années qui suivirent son retour d’Afrique furent marquées par la même volonté de servir. Il retrouva alors son diocèse d’origine, celui de Tulle, et les amis prêtres qu’il y avait laissés. Il revint ensuite parmi nous, pour vivre à la Maison diocésaine d’Angoulême. Il lisait beaucoup et restait très intéressé par les réflexions de théologie morale. Il avait profité de son séjour en Afrique pour approfondir sa compréhension de la vie familiale. Beaucoup de personnes doivent garder le secret de ce qu’elles ont alors reçu de lui.
Le Christ Jésus est venu chercher cet homme qui s’était livré à Lui. C’était au matin du Jeudi Saint, le jour où les apôtres sont appelés à suivre leur Seigneur, en acceptant de s’aimer les uns les autres, comme Il les a aimés. Le Père Rol nous a appris, à longueur de vie, que l’Amour du Christ est plus fort que tout et qu’il est au cœur de l’Église.
Seigneur, donne à Georges Rol, notre frère, de demeurer avec nous et de nous précéder sur ta route !

+ Claude Dagens

Les intentions de prière universelle


Quelques témoignages de proches du Père Rol ont été lus :

Merci, Père, d’avoir été le pasteur de notre paroisse du Gond-Pontouvre. Vous avez pris votre bâton de berger et avez osé frapper aux portes des paroissiens pour les rencontrer. Vous aimiez ces moments de partage qui vous permettaient de les retrouver dans leurs lieux de vie.
Merci d’avoir éveillé en nous la présence du Christ à travers les textes d’Evangile. Nous avancions sans en avoir conscience et aujourd’hui nous sommes toutes en route !
Merci d’avoir apporté ce levain dans nos vies de baptisés et dans nos foyers.

Seigneur, je te rends grâce pour ma rencontre avec le Père Rol
pour son accueil sans conditions pour son accompagnement fidèle et respectueux de mes questions et de mes silences pour son écoute attentive et patiente.
Avec son sens de l’humour, son regard malicieux, son petit sourire, il cachait la rigueur exigente d’une foi raisonnée.
C’est ainsi qu’il a su me bousculer et me faire désirer le baptême.

Je souhaite maintenant vous faire partager un petit texte du Père Rol, écrit à l’aube de l’année 2013, qui était pour lui une année jubilaire ( 60 ans de sacerdoce et 40 ans d’épiscopat ) :
« J’ai choisi d’aller jusqu’au bout de l’APPEL, qui m’a conduit, malgré mes faiblesses, à donner toute ma vie au CHRIST. Les séminaristes de OUIDAH, au Bénin, m’avaient donné, en 1998, une devise que je n’avais pas encore : « TOUT POUR LE CHRIST, DANS UNE VRAIE FOLIE DU CŒUR ». Je l’avais acceptée. En souriant, j’avais ajouté : « avec effet rétro-actif ». Je puis dire que jai été heureux ! Mais je le serai bien plus lorsque je rencontrerai celui en qui j’ai cru ! »

Action de grâce de Cathy Leygonnie (paroisse de Cressensac)
En 2004, Mgr Turini, alors Evêque du diocèse de Cahors a accueilli Mgr Rol pour lui confier le groupement paroissial de Cressensac, Gignac et Cuzance.
Avec une grande énergie et beaucoup d’enthousiasme, Mgr Rol a agrégé autour de lui des paroissiens et mis en place une pastorale durable.
Durant les 5 années passées à Cressensac, il a tissé des liens, multiplié les rencontres, rendu de nombreuses visites. Avec son dynamisme, il a donné un nouvel élan, mis en place des équipes et mouvements, il a façonné et préparé le groupement paroissial que nous sommes aujourd’hui.
 Pour ma part, je n’oublierai jamais le jour où il est venu frapper à ma porte.
C’était en fin de journée, je rentrais du travail.
 A cette époque-là, j’étais peu présente dans la paroisse. Mais il m’avait vu alors que j’accompagnais les enfants du catéchisme lors d’une sortie quelques jours auparavant.
Il s’est assis à la table de la cuisine et nous avons discuté longuement, très longuement.
 Il m’a demandé, à moi, si j’étais prête à m’impliquer davantage, à prendre ma place dans la paroisse.
Au début, j’étais réticente et effrayée. Il a su trouver les mots et me donnait confiance.
J’ai tout d’abord accompagné une catéchiste, puis nous avons mis en place l’éveil à la foi avec l’aide de Sœur Marthe, venue du Causse Corrézien, car Mgr Rol avait des liens privilégiés avec ce groupement voisin. Il nous aidait à préparer et participait aux rencontres de l’éveil à la foi, il était si heureux avec les enfants. Progressivement, je me suis investie davantage pour devenir responsable de l’équipe des catéchistes.
Il a ainsi appelé d’autres personnes dans notre groupement en allant chez elles, tout simplement, il aimait aller à la rencontre de l’autre. A chacun, il confiait une mission. Il a su nous guider, nous accompagner, nous encourager. Il a réveillé et stimulé la foi de beaucoup et nous lui en sommes reconnaissants.
 En 2010, ainsi qu’il l’avait imaginé, 6 personnes ont été appelées pour former une Equipe d’Animation Pastorale, autour de l’Abbé Lachieze-Rey qui lui a succédé.
 Aujourd’hui,
Rendons grâce, pour toutes ces graines que Mgr Rol a semées, ces cœurs qu’il a su ouvrir, ce chemin qu’il a tracé,
Rendons grâce pour tous ces moments d’Eglise que nous avons eu la joie de vivre avec lui.

Le Père Marc Prunier rend hommage à Mgr Rol

Message de la communauté musulmane d’Angoulême

Au nom de la communauté musulmane d’Angoulême nous présentons nos sincères condoléances suite au décès de Mgr Georges Rol.

Paix à son âme et nous prions Dieu Allah qu’il exauce nos prières pour lui et tous les défunts du monde.

Mgr Rol était un homme de bien, un homme de dialogue et d’ouverture qui aimait son prochain. Nous garderons un bon souvenir de cet humaniste qui
nous a ouvert les portes de son église.

Mgr Georges Rol que j’ai bien connu avait de l’avance sur son époque, il était déjà pour le dialogue et le respect entre nos deux communautés dans les années 1970 lorsque celui-ci était l’Évêque d’Angoulême jusqu’à son départ pour l’Afrique.

Puis à chaque occasion qu’il revenait à Angoulême il trouvait toujours le moyen de nous saluer.

Pour ma part, je garde un très bon souvenir de cet homme sincère, simple et fervent croyant.

Toutes nos pensées sont avec la communauté chrétienne dans ces moments de tristesse et de douleur.

Recevez notre amitié.

Kader Bouazza

Message du maire de Cressensac

Nous avons appris le décès de Monseigneur ROL avec une grande tristesse. La commune de Cressensac dans laquelle il a exercé avec passion lui rend
hommage par mon intermédiaire. Il laisse un souvenir indéfectible pour sa gentillesse et sa grande disponibilité auprès de notre village.

Dire à tous et celles qui l’ont côtoyé que le défunt est monté au ciel, que la tombe n’est qu’un passage, le cimetière éphémère ne peut effacer leur douleur.

Pour ceux qui l’accompagnent aujourd’hui, la vie continue, la mort n’efface pas l’Être respecté, le souvenir de lui est une résurrection permanente.

À sa famille, à ses proches mais aussi à toute la communauté nous présentons nos très sincères condoléances. Que cet hommage l’accompagne dans son nouveau diocèse : le paradis.

Raoul Jauberthie, maire de Cressensac


L’absoute a été prononcée par Mgr Jacques Blaquart

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 020 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche