Solitude et solidarité

Solitude et solidarité

créés pour partager

Les périodes de confinement au cours de l’année 2020, et la crise sanitaire et sociale nous ont fait prendre conscience de notre interdépendance les uns aux autres. Nous avons eu à y faire face avec nos fragilités et nos limites et pris conscience que nous sommes vraiment des êtres de relations. Chacun fait partie d’un tout. Si la solitude a pu être pesante, nous avons peut-être aussi compris notre dépendance avec les uns et les autres. Oui ! Nous sommes créés pour partager.
De nombreux gestes de solidarité inattendus sont apparus. Tous ces gestes nous ont fait du bien, et ont pu nous donner envie d’en faire nous aussi.

 Dans la solitude du confinement
  • Avez-vous eu des attentions pour les autres, dans cette période particulière ?
  • Qu’auriez-vous voulu faire pour les autres, et que vous n’avez pas pu mettre en pratique ?
  • Qu’auriez-vous aimé que les autres fassent pour vous ?
  • Qu’ont-ils fait pour vous ?
  • Y a-t-il eu des fruits positifs pour vous pendant cette période de confinement – solitude ?
Dans l’Evangile

Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant.
Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.
Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.

Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et l’on vous donnera :
c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement 
car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

l’Evangile de Luc (6, 31-38) 
Elie dans le désert

Comment se manifeste sa solitude et son découragement ? Comment il reçoit un secours qu’il n’attendait pas… 

Comment se manifeste sa solitude et son découragement ? Comment il reçoit un secours qu’il n’attendait pas… 
Devant cette menace, Élie se hâta de partir pour sauver sa vie. Arrivé à Bershéba, au royaume de Juda, il y laissa son serviteur. Quant à lui, il marcha toute une journée dans le désert. Il vint s’asseoir à l’ombre d’un buisson, et demanda la mort en disant : « Maintenant, Seigneur, c’en est trop ! Reprends ma vie : je ne vaux pas mieux que mes pères. » Puis il s’étendit sous le buisson, et s’endormit. Mais voici qu’un ange le toucha et lui dit : 
« Lève-toi, et mange ! » Il regarda, et il y avait près de sa tête une galette cuite sur des pierres brûlantes et une cruche d’eau. Il mangea, il but, et se rendormit.
Une seconde fois, l’ange du Seigneur le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange, car il est long, le chemin qui te reste. » Élie se leva, mangea et but. Puis, fortifié par cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à l’Horeb, la montagne de Dieu. Là, il entra dans une caverne et y passa la nuit.
Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée. Il lui dit : 

« Que fais-tu là, Élie ? » Il répondit : « J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers. Les fils d’Israël ont abandonné ton Alliance, renversé tes autels, et tué tes prophètes par l’épée ; moi, je suis le seul à être resté et ils cherchent à prendre ma vie. » Là, il entra dans une caverne et y passa la nuit.
Le Seigneur dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. » À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ; et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère.

Aussitôt qu’il l’entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait : « Que fais-tu là, Élie ? »

(1Rois 19, 3-13),
Actualité

OFFRE D’EMPLOI un(e) Chargé(e) de mission développement, suivi de projets CDD 1 An

19 septembre 2022 | Actualités
Le FORUM MAGDALENA, association loi 1901, dont le siège se trouve à la maison diocésaine à Angoulême recherche un(e) Chargé(e) de mission développement, suivi de projets…

Lire la suite

Actualité

Parole à notre évêque du 17 septembre 2022

19 septembre 2022 | Actualités, Catéchèse, Évêque, Parole à notre évêque
Émission présentée par Denis Charbonnier sur RCF Charente La lettre pastorale de Mgr Hervé Gosselin “Simon, j’ai prié pour que ta foi ne défaille pas”…

Lire la suite

Actualité

Un groupe de Jeunes pro aux JMJ

14 septembre 2022 | Actualités, Jeunes professionnels, Pastorale des jeunes
Les 5 diocèses de la province de Poitiers, à savoir les diocèses de Poitiers, La Rochelle, Angoulême, Limoges et Tulle, proposent aux Jeunes Professionnels de…

Lire la suite

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche