LE CHEMIN DU CHRIST

Ruffec

Publié le 19 février 2021

1° Dimanche Carême B. 21-02-21. Mc 1/12-15

LE CHEMIN DU CHRIST

Au Baptême Jésus plonge.
On pourrait dire ‘Il se mouille.’
C’est un engagement total, une immersion,
dans la profondeur douloureuse de ce qu’est l’humanité,
en ce fleuve où les pèlerins, à l’appel de Jean-Baptiste,
sont appelés à la conversion en confessant leurs péchés.
Jésus au Jourdain se fait vraiment Frère des hommes.
Et l’Esprit descend sur Lui, première annonce de la Pentecôte.

Le Chemin du Christ est maintenant clairement fixé :
C’est le chemin de l’homme, de tout homme,
avec ses joies, ses élans, et puis ses peines, ses détresses.

Après le Baptême “l’Esprit le pousse au désert” :
le lieu de toutes les solitudes, de tous les vides,
le lieu aussi de tous les combats, de toutes les tentations.
Comme au Jourdain, c’est pour Jésus une plongée, une immersion
au pays de la fragilité et de la faiblesse de l’homme.
Jésus vient partager totalement la condition humaine
dans un face à face permanent avec l’adversaire, le malin,
celui que l’Évangile nomme Satan, le serpent du premier jour.
Jésus au désert se fait vraiment Frère des hommes.


De désert en désert Jésus sera poussé par l’Esprit
jusque dans les situations d’épreuves les plus douloureuses,
jusque dans les plus sombres nuits de l’agonie et de la mort
au Jardin des Oliviers et puis au Golgotha.

Nous redécouvrons alors que nous ne sommes jamais seuls :
Si rudes que soient nos chemins, Jésus est avec nous.
Jésus se fait vraiment notre Frère sur tous nos chemins,
ce que Saint Jean-Paul II exprimait de la plus belle façon :
“Le Chemin du Christ c’est l’homme”

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Père Marc Prunier
20 Rue Saint-André, 16700 Ruffec
05 45 29 01 72
doyenne.nordcharente@dio16.fr