Homélie du père Patrice Zoma : Mercredi des Cendres

Saint Cybard sur Charente et Nouère

Publié le 19 février 2021

La pandémie de la Covid nous a déjà mis dans une situation de détresse, je voudrais nous inviter à vivre  carême avec joie comme un grand  rendez-vous  à trois niveaux :

 – 1-Avec Dieu  notre Père. / 2-Avec les autres/ 3 -Avec nous-mêmes.

1-Avec Dieu. Essayer autant que possible d’entrer en relation avec Dieu notre Père, ‘’dans le secret’’, précise Jésus. Le degré de qualité  d’une relation ne se mesure pas à sa fréquence uniquement mais aussi et surtout à son intensité de communion avec…. dans  le secret du cœur.

2- Avec nos frères et sœurs : Relations avec les autres faites de rencontre- d’échanges -de partage  de ce qui est dans nos  mains ainsi que dans nos cœurs.

 3- Avec nous-mêmes : Le carême nous offre l’occasion de prendre le temps de nous poser, de faire face à nous-mêmes. C’est faire l’expérience de la liberté de soi. Le jeûne a ce but: nous prouver à nous-mêmes que nous pouvons vivre de l’essentiel, en nous libérant du superflu. Le jeûne est ce temps d’épreuve, au sens fort du mot, temps où l’on s’éprouve soi-même pour être plus en relation avec Dieu et avec les autres.

                          Chers amis, les réponses que nous  donnerons tout au long de ce carême nous procureront la joie, le sourire. C’est un Dieu Père que nous allons rencontrer dans la prière, cela pourrait nous réjouir. C’est un Christ frère que nous allons rencontrer dans nos paroles d’attention ou d’écoute, dans nos gestes de partage, cela doit  nous réjouir. Notre Père  nous regarde “dans le secret”, n’oublions pas de lui sourire en toute chose. Alors bon Carême à tout le monde.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche