Assemblée paroissiale à Saint Jean Baptiste

Ma Campagne - Saint Jean-Baptiste

Publié le 12 mars 2022

SYNTHÈSE DE LASSEMBLÉE PAROISSIALE DE ST JEAN BAPTISTE

DIMANCHE 6 MARS 2022

Au cours de la messe, après la lecture de l’Évangile, l’assemblée s’est répartie en groupes pour réfléchir et partager à partir de 4 questions . Celles-ci avaient été distribuées au début de la messe.

Avant d’aborder le sujet du débat, chaque groupe a partagé sur l’Évangile durant une dizaine de minutes.

1/ Quels sont les lieux de fraternité et  damitié qui me font vivre ?

     Ceux qui me manquent ?

         En tout premier lieu, arrive  la famille. Vient juste derrière, la paroisse avec ses diverses propositions : Les groupes de prière et de réflexion  tels que  la prière des mères, les équipes liturgiques, les équipes deuil, les groupes Bible….). les mouvements chrétiens, (Croire en Liberté, ACAT et autres ).

         Le temps précédant la messe comme le temps qui suit, est très apprécié et vécu comme un moment de fraternité privilégié.

         Toujours dans le cadre de la vie chrétienne, sont évoqués les temps vécus à Lourdes (pèlerinage, service des malades), les contacts avec la Maison d’Arrêt.

         Sont mentionnés ensuite, les groupes associatifs : art floral, groupes de lecture, le sport, …, puis les relations de voisinage, l’école et les grandes surfaces où l’on rencontre des connaissances à l’occasion de courses.

         Ce qui se vit en dehors de la paroisse (vie associative laïque) semble tenir peu de place. Cela ne signifie pas que ces temps partagés n’existent pas, mais reflète peut être une réserve à livrer ce que nous ressentons, aimons et vivons en dehors de l’Église.

Les manques :

         La période de restrictions sanitaires dues au COVID a révélé un certain nombre de manques : les temps festifs, les repas pris en commun, les voyages, les Dimanches Autrement….Ce qui nous semblait presque banal s’est révélé précieux.

         Le désir de partager davantage en profondeur dans la liturgie, de reprendre les réflexions sur l’Évangile une semaine après pour exprimer ce que cela a changé dans notre vie, de renforcer la vie communautaire avec davantage de temps conviviaux est évoqué à plusieurs reprises.

2/ Dans la vie de la communauté paroissiale de ST Jean Baptiste, quels sont les moments de fraternité et damitié ?

         La messe tient une grande place. Cela comprend les temps de préparation, liturgique , de fleurissement de l’église, de la préparation de l’autel, de  partage de l’Evangile, de répétions de chants, d’échanges de nouvelles avant et après la célébration. La messe du mercredi soir constitue un moment de partage privilégié, les temps de prière proposés au moment d’évènements tragiques(catastrophes naturelles, guerres….)

         Autres moments de fraternité : les rencontres avec les familles pour préparer un baptême ou bien une célébration d’obsèques, les Assemblées Paroissiales, les rencontres de catéchèse et d’éveil à la foi, les groupes de prière (Rosaire, Prière des Mères…) , la sortie paroissiale.

         Sont également évoqués, les visites à l’Ehpad et à la Maison d’Arrêt.

Les temps de fraternité partagés avec la « paroisse soeur » de Ma Campagne n’ont pas été évoqués.

3/Comment, concrètement rendre notre communauté plus fraternelle ?

         Cela passe par la relation entre les personnes :

                  Prendre des nouvelles les uns les autres, oser demander des services, échanger des numéros de téléphone, solliciter les bonnes volontés pour des actions ponctuelles.

                 Organiser une sortie paroissiale ouverte aux personnes du quartier. (pas de type pèlerinage)

                 Organiser un espace café sur le parvis de l’église les jours de marché.

         Mettre l’accent sur les temps conviviaux :

                  Multiplier les temps de rencontre et de sorties,

                  Se retrouver pour faire des choses ensemble : ménage, groupe de lecture, rallye, speed dating, jeux …

                 Continuer à ouvrir la liturgie : De temps en temps confier l’homélie à une autre personne que le prêtre.

                  Relancer l’appel pour le nettoyage de la façade… en faisant prendre conscience de la responsabilité de chacun, tout en évitant l’impression d’engagement contraint.

         La relation avec le prêtre :

                  Élargir la co-responsabilité afin de soulager le prêtre qui doit assurer un grand nombre de services.

4/ Comment étendre cette fraternité au-delà des limites visibles de notre communauté (Ehpad, Mosquée, personnes isolées )

         Par le suivi des personnes que l’on ne voit plus :

                Constituer un carnet d’adresses téléphoniques afin de pouvoir contacter les personnes qui ne peuvent plus se déplacer. Proposer des visites .Organiser des temps de prière pour les personnes isolées ou malades. Solliciter des personnes pouvant tenir le rôle de relais auprès des familles de baptisés ou endeuillées.

         Par un plus grande présence au sein du quartier :

                 Participer à des actions sociales. Développer les liens avec Mosaïque (MJC). Rencontrer les commerçants et les gens du quartier au moment des grandes fêtes. Se rapprocher de la Mosquée pour proposer de partager un texte commun.

Être présence de Dieu au sein du quartier, sans juger. Être en relation avec la société, accueillir les personnes dans leur histoire, en toute humilité.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Ma Campagne - Puymoyen et Paroisse Saint Jean-Baptiste
2 Boulevard Jean Moulin, Angoulême
05 45 61 15 04 Paroisse Ma Campagne
06 09 78 55 52 Paroisse Saint Jean Baptiste
28 rue Pierre Aumaître Angoulême
paroisse.macampagne@dio16.fr
paroisse.saintjeanbaptiste@dio16.fr

Je recherche