Un carême pour grandir : 1er pilier, le jeûne

Soutenir le diocèse

Publié le 11 mars 2022

J'invite un ami
Facebook
Un Carême pour grandir - C’est la période la plus propice de l’année pour inviter les chrétiens à jeûner, prier et partager, et donc à faire une offrande !
Découvrir la vidéo
Mon offrande
MON CHEMIN DE CONVERSION
Chemin de conversion
Les 3 piliers
Le jeûne
« L’homme ne vit pas seulement de pain. » Tant de plaisirs superficiels remplissent notre vie, masquant nos désirs les plus profonds… De quoi avons-nous vraiment faim ? Le jeûne nous permet d’y voir clair : se priver, c’est revenir à la simplicité des enfants de Dieu.
Jeûnez pour choisir les nourritures essentielles que sont la Parole de Dieu et l’ouverture du cœur.
Vous retrouverez ainsi le goût du partage et la saveur du don de soi.
La prière
Le partage
Charles
Et le jeûne
Le bienheureux Charles de Foucauld a puisé son amour dans une seule chose : essayer d’imiter Jésus en toute sa vie. Pour lui, le Carême rappelle les quarante jours où Jésus « a souffert pour nous de la faim, de la soif, de la fatigue, de la faiblesse… » par amour des hommes.
Avec Charles, jeûner devient un acte d’amour. En partageant avec le Christ les privations qu’il a connues au désert, il sait qu’il grandira dans l’amour. Pour lui, la vie au désert est « une vie de solitude, de contemplation, de pénitence, de pauvreté… ».
Et nous sommes invités à vivre tout cela pendant la retraite du carême.
Conscient que le désert est le lieu du combat contre les tentations, Charles de Foucauld nous propose trois attitudes pour vivre le jeûne : la foi en la parole divine, la pauvreté d’esprit et l’humilité. Le plus important, pour lui, est de « rester comme Jésus, au désert, à la dernière place »
jusqu’à ce que Dieu nous donne la mission qu’il attend de nous. Jeûner, c’est savoir renoncer à soi-même, pour se préparer à un plus grand amour venu de Dieu.
Mon temps de jeûne
Remettons nos plaisirs à leur juste de place, pour mieux nous tourner vers le Ciel de nos vies.

Cette semaine, je renonce au repas de vendredi midi et je le remplace par un temps de prière et de lecture de la Parole de Dieu
(je garde le prix du repas pour l’offrir à un SDF).

Ce week-end, je renonce à une heure de réseaux sociaux. À la place, je sors (sans mon smartphone) pour aller marcher. L’esprit en repos, je prends le temps de remercier le Seigneur pour ses merveilles et de le louer pour son amour…
communication@dio16.fr
05 45 91 34 44
Facebook
Youtube
Youtube
Instagram

Cet email a été envoyé à @, cliquez ici pour vous désinscrire

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche