Message de Mgr Hervé Gosselin

ActualitésÉvêqueL'Eglise en temps de confinementMission et Solidarités

Publié le 12 novembre 2020

La période que nous connaissons est difficile. Ce deuxième confinement est vécu différemment que le premier, parfois plus douloureusement pour certains. Et nous voulons le vivre au mieux. Avec toutes nos activités, vos activités professionnelles, scolaires, et nous-mêmes en Eglise.

Vous regrettez de ne pas pouvoir continuer à vivre le culte, mais c’est la décision du Conseil d’État, après le référé et cette demande des Évêques de France. Nous nous y soumettons avec docilité et nous voulons vivre cette période dans la paix, en attendant qu’il soit possible de vivre autrement notre foi.  Mais notre foi, nous continuons à la vivre. Je vous rassure, la messe est célébrée tous les jours par les prêtres, par l’évêque.  Nous célébrons pour le Peuple de Dieu, au nom du Peuple de Dieu. Et vous avez tous la possibilité de recevoir la grâce du Seigneur par votre prière personnelle, par le lien fraternel que vous pouvez avoir en équipe. Vous pouvez également toujours demander un rendez-vous à un prêtre dans une église, un presbytère ou à domicile. Les prêtres eux-mêmes sont invités à aller porter « les secours » à nos frères malades, pour donner le sacrement des malades ou la communion à ceux qui sont isolés ou en danger de santé. 

A chacun il est demandé de pouvoir inventer une nouvelle manière de vivre sa foi encore pendant quelques temps, en attendant de se retrouver. Nous voyons bien que le Seigneur nous dit : « il ne suffit pas d’aller à la messe le dimanche, il faut aussi vivre sa vie chrétienne ! » Et cette exigence de la vie chrétienne de manière concrète nous voulons la vivre particulièrement, même si tous nos déplacements ne sont pas possibles. Avoir le souci des autres, prendre soin, demander des nouvelles par téléphone, organiser quelques visio avec une équipe de vie ou une équipe de base, pour continuer à partager, à partager l’évangile, et prendre soin de ses voisins et être soucieux de notre monde… Sachant que pour certains c’est vraiment une période difficile. Certains ne se relèveront pas d’un deuxième confinement. Un petit commerce, ou un sous-traitant en aéronautique ou dans d’autres secteurs particulièrement touchés par la crise sont très inquiets pour l’avenir et ont raison de l’être.  Comment allons-nous vivre cette solidarité alors même que nous avons voulu coller ce mot au thème de la mission ?  « Mission et Solidarité »… 

Partager. Partager de ce que nous avons, de ce que nous sommes, pour redonner de l’espérance. Et également parce que la paix nous est donnée, non pas parce que tout va bien, que tout est tranquille, mais c’est le don, aussi, du Seigneur.

« Voici que je dirige vers elle (vers l’Église), la paix comme un fleuve » dit le Seigneur avec le prophète Isaïe. 

En ce temps de confinement, restons patients, restons paisibles, soutenons-nous les uns les autres et accueillons la paix qui vient de Dieu. 

+ Mgr Hervé Gosselin, le 11 novembre 2020

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF