L’ACAT appelle à la vigilance

Solidarité

Publié le 19 janvier 2022

À l’occasion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens (du 18 au 25 janvier), l’ACAT-France, association chrétienne œcuménique de lutte contre la torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants et pour le respect du droit d’asile, appelle les chrétiens de France à la vigilance.

Depuis quelques années, nous assistons, en France comme à l’étranger, à une montée de courants provoqués par la peur, imprégnés de ressentiment et de colère à l’encontre des symboles mêmes de la démocratie, et marqués par leur défiance envers les autorités qu’elles soient politiques, scientifiques, judiciaires ou éducatives. Imperméables à tout débat, ces courants refusent d’interroger leurs certitudes. Ils se nourrissent, sans esprit critique, des mensonges et fausses nouvelles, et participent des poussées complotistes. Alimentés par l’hyper-individualisme, ils conduisent à des dérives faites de violence, d’insultes et de haine. Ils constituent une grave menace contre l’État de droit.

L’individualisme, par lequel s’exerce une pensée personnelle émancipatrice, est aujourd’hui dévoyé. Centré sur lui-même, libre de tout, empreint d’un relativisme à l’égard de la vérité, porté par l’idéologie de la toute-puissance, il fait naître à bas bruit un néo-populisme qui menace durement le vivre-ensemble, la solidarité, la fraternité.

L’ACAT-France constate que ce néo-populisme conduit à des pratiques attentatoires aux droits humains : harcèlements, traitements cruels, inhumains et dégradants, voire tortures. La dernière édition de son rapport, Un monde tortionnaire, en apporte de nouvelles illustrations. Dans son combat pour la dignité, l’ACAT-France dénonce toute entreprise de déshumanisation. Par son action, elle refuse toute tentative d’occultation de la vérité et alerte sur la menace pour le vivre-ensemble et la démocratie.

L’ACAT-France croit que Dieu est un Dieu vigilant et qu’Il nous établit comme veilleurs. Jésus nous appelle à Le suivre, en plaçant le commandement d’amour au-dessus de tout autre. C’est ce commandement qui doit inspirer notre rôle de citoyen dans la cité : l’appel à construire avec les autres un monde où chacun aurait sa place.

C’est pourquoi l’ACAT-France appelle à la vigilance les chrétiens de France et leurs ministres ; une vigilance nécessaire au nom de notre foi et qui touche aussi la vie interne des Églises.

Cet Appel a reçu le soutien du Conseil d’Églises Chrétiennes en France, paru dans la revue Unité des Chrétiens n°204 d’octobre 2021. Il ne se veut ni un manifeste, ni une déclaration moralisatrice, mais une parole qui interpelle chacun d’entre nous

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, rejoindront l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr Hervé […]
En savoir plus
94 451 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
58 841 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche