Finances du diocèse : Rebondir après le choc

Actualités

Publié le 18 décembre 2020

Avec les deux confinements du printemps et de l’automne, et en conséquence l’impossibilité pour les catholiques de se rendre à la messe, ce sont près de 90 millions d’euros qui n’ont pu être collectés localement dans les diocèses. L’Église de Charente enregistre une perte de 30% de ses revenus.

La crise sanitaire que traverse le monde depuis plusieurs mois a eu des répercussions directes sur les finances de l’Église catholique en France. Avec les deux confinements du printemps et de l’automne, et en conséquence l’impossibilité pour les catholiques de se rendre à la messe, ce sont près de 90 millions d’euros qui n’ont pu être collectés localement dans les diocèses sur l’ensemble du territoire.

Trois ressources sont essentielles au fonctionnement de l’Église, des ressources associées à des célébrations liturgiques : la quête, le casuel pour les cérémonies de baptême, mariage, funérailles, et les offrandes de messe. Des dons « liturgiques » qui représentent à eux trois 53% des ressources courantes de l’Église (hors legs). Ce manque de ressources a conduit à une baisse des ressources des paroisses de l’ordre de -30 à -40%.

A l’échelle du diocèse d’Angoulême, le denier progresse de 151 000€ (+15,5%) par rapport à 2019 grâce au soutien de nos 5 600 donateurs mais il ne suffit pas à couvrir l’ensemble des charges auxquelles il est affecté, soit 1 515 000€ de traitement de nos prêtres et religieux, de formation pour nos 2 séminaristes, de
maisons de retraite pour nos prêtres aînés, de salaires des laïcs et de charges sociales et des formations de l’ensemble des personnes en mission.
Il manque donc 315 000€ au montant du Denier (1 200 000€ en 2019) pour couvrir l’ensemble des charges (1 515 000€) qu’il est censé couvrir. Avant la crise sanitaire actuelle, nos autres ressources (Casuels, Troncs & Quêtes) nous permettaient de les couvrir, mais, aujourd’hui, celles-ci s’effondrent de 30% au 1er
semestre 2020, soit un manque à gagner de 500 000€ !

L’Eglise, qui ne vit que de dons, dit Merci à tous ceux qui se mobilisent pour lui permettre de rebondir après le choc du confinement.
Du 15 au 31 décembre, le diocèse d’Angoulême s’associe donc à la collecte nationale du Denier portée par le Conférence des évêques de France. Chaque don est reversé au diocèse et sert directement la mission de l’Église. Chaque don compte.

Rendez-vous sur denier.catholique.fr


Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 495 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
76 945 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche