Déclaration commune suite à l’attentat de Conflans Ste Honorine

Actualités

Publié le 21 octobre 2020

Suite à la décapitation de Samuel Paty, le groupe pour le dialogue interreligieux en Charente composé de représentants des trois religions monothéistes fait part de son indignation face à cet acte barbare.

Face à la barbarie encore manifestée récemment à Conflans Sainte Honorine, des représentants du dialogue inter-religieux en Charente, juifs, chrétiens, musulmans, se sont réunis pour rappeler la solidité des liens fraternels qui nous unissent et que rien ne saurait ébranler.

Cette fraternité, l’un des trois piliers de la république, implique des obligations réciproques sans lesquelles le vivre ensemble n’est pas possible.

Et nous, représentants des religions, restons mobilisés avec nos communautés, pour développer et pérenniser ce vivre ensemble.

A cet effet, de nouvelles rencontres seront organisées dans les prochaines semaines, à l’intention de tous les charentais et pour commencer à Cognac, et dans le quartier de Basseau à Angoulême, à la Mosquée et à la Paroisse Saint Jean Baptiste.

Signataires:
Evelyne WOODROW: Groupe interreligieux de Cognac.
Stuart WOODROW: Communauté anglicane de Charente.
Daniel COUMAU: Délégué Catholique à la mission inter-religieuse de Charente.
Kader BOUAZZA: Président des Musulmans de Charente.
Mohammed BOUAZZA: représentant la Mosquée de Basseau à Angoulême.
Père Denis TRINEZ: Curé des paroisses Saint Jean Baptiste et Ma Campagne- Puymoyen.
Gérard BENGUIGUI: Président de l’Association Juive d’Angoulême et de la Charente.


Pour l’église catholique de Charente, le diacre Daniel Coumau est responsable de ce dialogue interreligieux :

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF