Décès du Père Jean-Baptiste Vion

ActualitésCommuniqués

Publié le 23 janvier 2021

Le Père Jean-Baptiste Vion, pour ses 50 ans de sacerdoce

Père Jean-Baptiste VION

Né le 14 août 1934, à La Chapelle-aux-Lys (diocèse de Luçon) ordonné prêtre le 30 juin 1963, à Angoulême.

1963 – 1964 : vicaire de La Rochefoucauld

1964 – 1973 : vicaire de Chalais

1973 – 1977 : curé de Lignières-Sonneville

1977 – 1981 : curé de Montboyer

1986 – 1999 : curé de Saint-Bonnet

1999 – 2009 : curé de Brossac

Il se retire à Barbezieux en 2009 et rejoint sa Vendée natale en 2015, où il réside dans la maison du clergé « Le Landreau », aux Herbiers, où il s’est éteint le 22 janvier 2021.

Quelques témoignages

Obsèques Père Vion

Père Vion , Jean-Baptiste voilà plus de 60 ans vous avez quitté votre terre natale la Vendée pour exercer votre ministère de prêtre en Charente. Le sud Charente, pour commencer Montboyer, puis Chalais, Brossac Lignières, Barbezieux.Aujourd’hui c’est un groupe du secteur de Barbezieux qui vient vers vous pour un dernier A Dieu et vous exprimer au nom des paroissiens de ce Sud-Charente estime et reconnaissance pour toutes ces années parmi nous et avec nous.

JB vous avez exercé votre ministère avec beaucoup de simplicité, d’écoute, de partage. Serviteur du Christ, homme de foi que vous étiez, une foi toute simple mais bel et bien ancrée en vous et que vous avez su faire vivre et transmettre. Cette foi qui se traduisait par une générosité naturelle a fait que vous vous êtes pleinement investi dans la vie quotidienne. A commencer par les mouvements de jeunes comme la JAC, puis pompier, secouriste, la Croix Rouge. Vous avez accompagné le milieu du handicap au foyer des Sapins à Lignères et le groupe Foi et Lumière sur Barbezieux. Vous avez bien connu le milieu hospitalier comme aumônier puis comme prêtre accompagnant de l’équipe d’aumônerie des hôpitaux du SCH, maison de retraite et foyer de personnes âgées.  

Aujourd’hui, au nom de tous ceux qui vous ont connu je voudrais vous remercier pour ce service d’église que vous avez su porter. Transmettre l’Amour du Christ en accompagnant et donnant réconfort et soutien aux malades et personnes âgées. Vous aviez cette proximité qui faisait que soignants ou résidents, tout le monde connaissait JB. Je vous revoie encore assis avec des résidents fumeurs, vous vous dépêchiez de fumer votre cigarette avant la messe, mais la conversation allait bon train même avec ceux qui ne faisaient que passer. Les gens appréciaient votre simplicité, votre humilité, vous étiez à l’écoute de ceux que vous rencontriez et proche de ceux qui souffraient. Vous étiez vraiment signe de l’Amour du Christ pour tout homme sans distinction.

Combien de fois je vous ai entendu dire aux gens : vous êtes bien bons mon fils ou ma fille, cette bonté que vous trouviez en chacun, vous en étiez imprégné, bonté du Christ souffrant, Amour du Christ que vous avez porté toute votre vie.

Après toutes ces années, l’heure de la retraite vint a sonné, et là ce fut une période difficile pour vous. Vous étiez partagé entre cette cht qui vous avait pleinement adopté où vous aviez des liens profonds et cette terre natale de Vendée où vivait votre famille. Que de discussions, de questions qui ont fini par un retour vers une maison de retraite vendéenne.

Rendons grâce à Dieu pour tout ce que JB a pu nous enseigner, tous ces moments partagés tout au long de son chemin parmi nous.

Le Seigneur rappelle aujourd’hui son fidèle serviteur, aussi reposez en paix JB.


De 1986 à 1999, Jean Baptiste fut aumônier au Centre Hospitalier de BARBEZIEUX où il exerça son ministère avec bienveillance.Toujours de bonne rencontre dans les couloirs des services d’hospitalisation ou de la maison de retraite, cet humaniste, à l’écoute des patients ou des personnes âgées était tres proche de tous et en particulier des familles qu’il accompagnait dans le deuil .  De bon conseil, il était apprécié  avec la petite touche d’humour qui le caractérisait et le rendait vraiment sympathique , toutes générations et croyances confondues.
Merci pour toutes ces années partagées et reposez en paix , nos prières vous accompagnent , nos condoléances à votre famille. 
J BORDEAU (service administratif  de  l’hôpital de 1976 à 2016).


Cher Père Vion,

Vous venez de vivre le grand Passage vers la Vie, dans la Lumière et la Douceur infinie du Coeur de Dieu. Nous avons été compagnons de route durant quelques années. J’ai aimé votre compagnie et votre présence. Vos homélies resteront éternellement dans mon cœur. Elles étaient tellement empreintes d’humanité. Vous aimiez nous raconter des histoires, les belles histoires de vos rencontres si diverses. Ces rencontres extraordinaires dans l’ordinaire de notre quotidien ; elles sont merveilles et éternelles. Dans les couloirs du Château St Bernard, vous aimiez échanger un petit mot par-ci, un petit mot par-là, avec chacune, chacun qui croisait vos pas. A chaque fois qu’une personne malade avait besoin de vous, vous étiez là, quelle que soit l’heure. Je vous remercie de tout mon cœur, père Vion, pour ces doux moments partagés. Je les garde dans mon cœur pour l’éternité

Barbara


Mes amis Jeannette et Jean-Claude aimaient beaucoup aller au restaurant, avant d’aller faire une visite à Nono et Gilberte, à l’hôpital. Moi aussi.  Et Jean-Baptiste aussi.
 Souvent, le dimanche, après la Messe, nous allions chercher Jean-Baptiste pour aller aux Routiers. Il était ravi. 
 Quand nous arrivions, impossible de nous mettre à table. Tout le monde connaissait Jean-Baptiste.Jean-Baptiste connaissait tout le monde.
 Le cœur en joie, nous finissions par nous installer… et ce n’était encore pas fini… 
 C’est ce qu’on peut appeler des agapes fraternelles et cela le rendait heureux, très heureux. 
 Nous aussi. 
    Jacqueline G. 


Jean-Baptiste

Vendredi soir vous avez tiré votre révérence. Vous êtes parti vers celui que vous avez servi pendant plus de 50 ans.

– Je me rappelle de notre première rencontre en 1983, vous animiez une rencontre CMR (Chrétiens en monde rural) chez la dame qui allait devenir ma belle-mère.

– Vous nous avez mariés avec le Père Lérisson le 7 avril 1984

– Vous avez été toujours là pour les bons et les mauvais moments

– Avec vous, nous avons traversé le Sud de la France lors du déménagement de l’aumônier du Chateau Saint-Bernard, un prêtre chinois que nous avons conduit avec mon fourgon dans un monastère à côté de Fréjus

– Je me rappelle d’un congrès national du CMR à Marly-le-Roy où après la première nuit vous avez été acheter des boules quies car vous ronfliez si fort que je n’avais pas pu fermer l’oeil.

– Combien de fois après avoir passé votre journée à l’hôpital de Barbezieux comme aumônier vous téléphoniez à la maison où vous demandiez à nos filles qui souvent répondaient au téléphone de rajouter une assiette car vous aviez besoin de parler à quelqu’un.

– Une fois par an vous receviez notre équipe de jeunes couples à dîner chez vous à Saint Bonnet. Nos femmes passaient un peu de temps à faire du ménage. Nous avons passé de bonnes soirées, vous et notre équipe, à étudier les thèmes proposés par le CMR et à prier.

– J’ai participé à vos déménagement de Saint Bonnet à Brossac et de Brossac à Barbezieux.

J’arrête là, car il y aurait beaucoup de choses à raconter. Je vous remercie des moments passés à parler, quelque soit l’endroit où vous étiez. Vous avez marqué ma vie d’homme et de couple. Si Marie-Christine était encore là, elle partagerait ce que j’ai écrit. Mais aujourd’hui peut-être que vous l’avez déjà rencontrée dans le jardin magnifique du paradis.

Merci pour tout, Jean-Baptiste,

Reposez en paix.

Alain Boyer.

le-26-janvier-2021


Notre ami Jean-Baptiste est parti pour un long voyage, nous somme séparés de lui mais nous savons qu’il sera toujours parmi nous avec tous les bons souvenirs que nous avons partagés avec lui, sa place seras toujours dans notre cœur, toute ma famille se joint à moi en ces  moments difficiles et que nos prières t’accompagnent

Au revoir Jean-Baptiste

Jean Biaujout

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

4 réponses sur « Décès du Père Jean-Baptiste Vion »

Dumas Christine dit :

Que de bons souvenirs de ce prêtre proches de ses paroissiens
Secouriste émérite ,président de la Croix rouge ,il aimait aussi les nourritures terrestres.
Le seigneur a accueillit son fidèle serviteur.
Mes prières l’accompagne.

bordas dit :

aurevoir notre camarade sapeur pompier de chalais charente j ai commencer avec lui en 1985 très agréable de travaillé avec lui aurevoir

JEAN BIAUJOUT dit :

Notre ami Jean-Baptiste est parti pour un long voyage, nous somme séparés de lui mais nous savons qu’il sera toujours parmi nous avec tous les bons souvenirs que nous avons partagés avec lui, ça place seras toujours dans notre coeur, toute ma famille ce joint a moi en ces moments difficiles et que nos prières t’accompagne
Aurevoir Jean-Baptiste

Aumônier à l hôpital de barbezieux
On l entendait arriver au loin…le vendredi après-midi, si on avait pas trop de travail, on buvait un café ensemble…nous étions heureux.
Merci pour tout Jean Baptiste
Dans notre cœur..avec nous
Reposez en paix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 020 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche