Changer son regard

Familles
divorcerupturese recontruire

Publié le 9 août 2022

RENCONTRE AVEC CHEMIN D’ESPÉRANCE 16



Samedi 10 septembre 2022 de 11h15 à 17h00

Repas partagé avant la rencontre ; chacun (e) apporte assiette -couvert et un plat pour 5 personnes

Un regard en dit souvent plus long qu’une parole

Un regard d’amour peut changer une vie, comme un regard de haine ou de mépris peut détruire !


Il est important de voir comment je regarde ma vie. Mon comportement et mes relations dépendent de mon regard .

Prendre conscience du regard des autres sur moi est nécessaire, pour m’en libérer s’il n’est pas ajusté, ou pour m’aider à grandir s’il est Amour et Vérité. Mais le regard que Dieu porte sur moi est essentiel.

Des questions pour préparer notre rencontre 
  • Quel regard je porte sur moi, sur ma vie ?
  • Quel est le regard des autres (mon ex-conjoint, mes enfants, ma famille, mes amis, mes      collègues…) sur moi ?
  • Quel est le regard de Dieu, du Christ sur moi ?
  • Quels regards me construisent ? Quels regards me détruisent ?
Avec la parole de dieu

Avant la rencontre, nous vous invitons à méditer l’Evangile de Luc 13, 10-17, en m’arrêtant sur ce qui anime les uns et les autres pour regarder et voir ; et comment le regard de chacun agit, inter-agit, fait réagir…


Entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là.

Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie.
Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »
Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham.
En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perd

Pour aller plus loin


Regarder

Regarder, c’est plus que voir.
Dans le mot regarder, il y a le mot garder.
On garde une image de quelqu’un, on garde le souvenir de quelqu’un.
Regarder, c’est mettre tout son être en action. C’est se mettre à l’affût de l’autre, l’attendre, le guetter, le surprendre. C’est lui donner toutes ses chances.

Un regard d’amour, c’est fou ce que ça peut changer une vie.
Un regard de haine, c’est fou aussi ce que ça peut détruire Un regard, c’est plus qu’une parole, plus qu’un discours
Il est des regards qui vous éveillent, d’autres au contraire qui vous glacent.
Certains, quand ils vous regardent vous ne savez plus où vous mettre, ce ne sont pas des regards qui vous font vivre.
Il est aussi des regards distraits qui vous effleurent à peine, qui vous voient sans vous regarder.
Mais il en est d’autres qui vous font naitre, qui vous font être.
Ces regards-là ne vous jugent pas, ne vous possèdent pas.
Ils ont dans les prunelles comme des éclairs malicieux. Ils vous disent : « Mais vas-y, vas-y donc, n’aie pas peur. » Ces regards vous aident à être vous-même et plus que vous-même Ils vous aident à vous risquer au-delà de vous, un peu comme le regard de Dieu, un Dieu qui aime, un dieu qui pardonne

Notre regard devient à son tour regard de bonté, de tendresse, de pardon, après une bêtise ou un mot malheureux, un coup de gueule.

Et nous voilà réconciliés avec nous-même, en paix avec les autres, transformés à cause du regard de l’autre.

Robert Riber, Mille textes,  (Editions Les Presses d’Ile de France, 1996.)

                                   


Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Pastorale Familiale en Charente
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
pastofamiliale@dio16.fr

Contacts

LOLOUM Martine

Responsable de Chemin d'Espérance 16
06 62 00 85 64
chemindesperance@gmail.com

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 495 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
76 945 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche