Homélie du dimanche 13 juin 2021

Saint Martin en Val de Cognac

Publié le 13 juin 2021

Dimanche 13 juin  – B – XIème dimanche du temps ordinaireHomélie du Père Pierre-Marie ROBERT

Le Règne de Dieu : une promesse qui s’accomplit

                  Le discours en paraboles est une des modalités que Jésus utilise pour enseigner les foules qui viennent à lui, pour leur parler de l’Amour de Dieu, de son Règne. La pédagogie de Jésus consiste à emprunter des comparaisons, des images dans l’environnement familier de ses auditeurs pour exprimer des choses surnaturelles. Comme à ses disciples d’autrefois, parce qu’il a une sollicitude à notre égard, il tient à nous « expliquer tout, en particulier. »Telle est l’œuvre de son Cœur brûlant d’amour, son Sacré-Cœur, dans la Puissance de l’Esprit-Saint qu’il nous communique.

                  « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. »Le règne de Dieu est une semence qui est là au milieu de nous, une graine, quelques graines qui détiennent en elles une capacité de production, de fécondité. Comme dit l’Evangile, « elle est la plus petite de toutes les semences…elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères…les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »Dieu est à l’œuvre en cet âge que nous vivons, sur cette terre de Cognac que nous foulons de nos pieds ; sa Parole de Lumière et de Vérité ne cesse de retentir, d’appeler des personnes à la conversion. « Nul ne peut venir à moi si mon Père ne l’attire ». Jésus continue son œuvre de grâce parmi nous, il a bien dit au moment de rejoindre son Père dans la Gloire du Royaume : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin des temps. »Jésus est la semence divine livrée au monde, il est la Parole incarnée du Père, son Père, capable de transformer les cœurs les plus fermés, endurcis et il vient opérer alors des merveilles d’amour. Il y a une promesse de moisson liée à la semence au terme d’un processus de développement dont Dieu garde la maîtrise et cela passe par des lenteurs, des résistances qui sont de votre fait ; mais Dieu va jusqu’au bout de son action. Par son prophète Ezéquiel, il affirme sa détermination : « je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé et je le ferai. »

                  Mais alors, la créature humaine, le croyant, seraient-ils dispensés de toute activité, de toute initiative parce que Dieu fait tout, réalise son dessein d’amour ? Non point, assurément. Si la joie de Dieu consiste à se donner sans réserve, sans calcul, à manifester ses libéralités, ses miséricordes à ceux qui l’accueillent, c’est pour que les derniers répondent à son Amour vivant, fécond. Nous sommes choisis pour être ses collaborateurs, ses coopérateurs, pour entrer librement dans le projet qu’il a pensé pour chacun et qui ne peut être qu’en notre faveur. C’est bien « dans la foi que nous cheminons, non dans la claire vision, nous avons confiance, notre ambition, c’est de plaire au Seigneur. »

                  Demandons au Seigneur de demeurer toujours ce terreau fertile et généreux que la Parole sainte et éternelle vient ensemencer. Que l’Esprit-Saint brûle nos cœurs du désir de Dieu, de son Royaume de Vie et de Paix, qu’il attise notre faim et notre soif du Christ, parce qu’en-dehors de lui, nous ne pouvons rien faire.

                                                                                                                                                                                                 AMEN

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Saint Martin en Val de Cognac
10 Rue Monseigneur Lacroix, 16100 Cognac
05 45 82 05 71
paroisse.cognac@dio16.fr

Je recherche