HOMELIE DU 17 JANVIER 2021

Saint Martin en Val de Cognac

Publié le 20 janvier 2021

2èmedimanche du Temps ordinaire– B –Homélie du Père Pierre-Marie ROBERT

L’appel de Dieu transforme une vie

                  La Sainte Vierge Marie, St-Joseph -en cette année où nous avons à le prier davantage, les bergers, les mages, nous ont aidés, les uns et les autres à renouveler notre itinéraire spirituel pendant le temps de Noël ; ils sont les premiers témoins du Mystère de Jésus qui se dévoile. L’aventure de la foi qui est la nôtre trouve en eux des points d’ancrages sûrs. Aujourd’hui, ce sont les disciples, les premiers compagnons de Jésus, ceux qui vont devenir les apôtres du Christ mort et ressuscité, qui sont nos guides ; ils sont les prémices de l’Eglise. Comme pierres de fondation, nous nous appuyons nécessairement sur eux.

                  Jésus a pris sa stature d’homme comme Fils de Dieu, au terme de sa vie cachée à Nazareth et au moment d’aller à la rencontre de ses contemporains, il est désigné comme « l’Agneau de Dieu ». C’est toute l’identité et la mission de Jésus qui sont récapitulées, car il est Celui « qui enlève le péché du monde. » Cette proclamation a fait « tilt » chez les disciples de Jean-Baptiste qui a fait cette déclaration et ils ont voulu en savoir plus. « Où demeures-tu ? » Autrement dit, qui es-tu ? D’où viens-tu ? Qu’as-tu à dire de toi-même ? Quel est le sens de ta présence parmi nous ? « Venez et vous verrez » répond celui qui est encore un inconnu, une énigme. L’évangile précise : « ils allèrent donc, ils virent où il demeurait et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. »Le chemin de la découverte de la connaissance, de la confiance s’ouvre alors pour eux. Quelque part la question première et fondamentale du maître a été posée à ces hommes du début, André et Simon, parce que Jésus a perçu leur désir : « Qui cherchez-vous ? »

Par les divers enseignements, par les signes que sont les guérisons, le pardon des péchés, l’expulsion du mal, ils vont entrer dans la réalité nouvelle du Royaume des Cieux, entrevoir l’Amour de Dieu qui se donne en son Fils et qui « renouvelle la face de la terre. » « Où demeure Jésus ? » Il demeure en son Père, pleinement tourné, orienté vers lui pour accomplir sa volonté et il demeure dans la condition humaine qu’il a épousé hormis le péché qui détourne de la source divine. Jésus est à la fois du côté de Dieu et du côté des hommes pour lesquels il a pris chair.

                  Et nous, que cherchons-nous ? Quelle est notre attente ? Que désirons-nous vivre, construire ? Personnellement, avec nos frères et sœurs en humanité : avec les autres chrétiens ? L’espérance chrétienne, c’est accompagner Jésus, c’est le laisser inspirer et conduire nos paroles et nos actions, notre personne avec son corps, son âme et son esprit ; « Notre corps est un sanctuaire de l’Esprit-Saint… Rendes-donc gloire à Dieu dans votre corps. » indique St-Paul aux Corinthiens. « Demeurez dans mon amour » dit Jésus. Demeurer implique une adhésion, un choix libre, une permanence, une fidélité.

                  Le jeune Samuel a répondu « Me voici » lorsqu’il a été appelé dans le Temple. Le prêtre Eli l’a aidé à discerner et à comprendre cet appel ; alors Samuel a pu répondre : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. »

Laissons constamment le Christ nous appeler, nous interroger, se retourner vers nous, poser son regard de tendresse sur nous. Tendons l’oreille du cœur car « la foi naît de ce que l’on entend » et nous serons à même de répondre : « Me voici, je viens faire ta volonté. » Nous irons de découverte en découverte…  

Ainsi soit-il !

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse Saint Martin en Val de Cognac
10 Rue Monseigneur Lacroix, 16100 Cognac
05 45 82 05 71
paroisse.cognac@dio16.fr

Je recherche