Face aux migrants: Le silence et le regard – Vincenzo Sorrentino

Notre Dame des Terres en Haute-Charente

Des centaines de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes tentent chaque année de rejoindre l’Europe, après avoir fui des situations dramatiques, guerres, pauvreté, dictatures. le philosophe italien interpelle le lecteur : « Éteins la télévision, range ton journal, déconnecte-toi d’internet… Ferme les yeux et regarde en toi leur visage souffrant, implorant de l’aide ou figé par la mort. »

A quel avenir peut prétendre une civilisation incapable d’accueillir la détresse d’autrui ?
Dans ce manifeste, Vincenzo Sorrentino souhaite interpeller la responsabilité individuelle de chacun. Il écrit : « Il suffit de détourner le regard pour se rendre complices, pour séparer la vie privée de la vie publique, l’intérieur de l’extérieur, la famille de tout le reste, sa sécurité du destin des autres. Peut-on, en toute sincérité, être attentifs et affectueux envers ses propres enfants et fermer les yeux face à la souffrance endurée par tant d’autres enfants qui, “de l’extérieur”, nous appellent à l’aide ? Hélas, oui ». 
Il n’hésite pas à comparer la crise migratoire à la Seconde Guerre mondiale : « Les fautes que nous commettons aujourd’hui ne sont-elles pas plus graves que celles des Allemands, qui sans participer directement aux déportations pu à l’extermination, ont fait semblant de ne pas voir la vérité (même partielle) qu’ils connaissaient ? »

« Nous savons tous, nous voyons leurs corps et leurs visages au quotidien à la télévision (…) L’imagination est nécessaire pour rendre présent ce qui est absent, pour donner vie aux histoires de ces personnes, pour nous les faire sentir proches », explique l’auteur dans son essai qui cherche à interpeller le lecteur pour réveiller chez lui la compassion.
Face aux migrants : le silence et le regard. Pour une Europe de la compassion. Vincenzo Sorrentino. éd. François Bourin, 2019.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
127 495 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
76 945 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche