Stephen Raine a été ordonné diacre le 24 juin 2022

Prêtres, diacres, laïcs

Publié le 24 juin 2022

C’est au milieu d’une assemblée intime composée de quelques membres de la communauté paroissiale de Blanzac- Montmoreau – Villebois Lavalette, du doyenné Sud Charente et de quelques paroissiens anglophones, que Stephen Raine a reçu le diaconat dans la chapelle des Oeuvres de la cathédrale d’Angoulême.

Voici la présentation que faisait de lui le Père Eric Pouvaloue, curé de la paroisse où vit Stephen :

          Monseigneur,

          L’Eglise par l’équipe qui l’a accompagné depuis 4 ans vous présente, par ma voix, notre frère Stephen Raine, Témoin du Christ qui n’est pas venu « abolir » mais « accomplir ».

          De fait, le Seigneur n’abolit rien des 73 années passées de notre frère depuis sa naissance le 24 Mai 1949 à Coventry, en grande Bretagne.

Il a été baptisé dans notre église sœur Anglicane le 03 Juillet de la même année en la Fête de St Thomas l’Apôtre, et dans la paroisse St Thomas où il a été également confirmé en 1962.

Il a suivi, après son Baccalauréat, des études universitaires dans les domaines de l’histoire de l’Art et de l’Architecture, mais également dans le design et la publicité, domaines dans lesquels il a travaillé.

Alors qu’il était étudiant, c’est à l’occasion d’un pèlerinage vers le sanctuaire marial de « Notre Dame de Walsingham » qu’il a rencontré Rosemary qui est devenu son épouse le 30 Août 1975.

Après un long cheminement personnel, Rosemary, soutenu par son époux, est entrée dans l’Eglise Catholique le 08 Octobre 1984, alors que Stephen avait déjà commencé la formation théologique qui l’a conduit à être ordonné pour l’Eglise Anglicane, diacre le 28 septembre 1986 et ensuite prêtre le 27 septembre 1987.

C’est le 27 Février 1987, tandis que Stephen était diacre que lui et Rosemary ont accueilli l’immense joie de leur unique enfant qui a été baptisé dans l’Eglise Catholique, et a reçu le prénom de Thomas.

Stephen a exercé son ministère dans l’église d’Angleterre jusqu’à l’âge de la retraite en 2014 et c’est en 2016 qu’ils sont venus s’installer dans notre belle terre de Charente.

Rosemary et plus vivement encore Stephen ont vécu cette arrivée avec le sentiment de « rentrer à la maison », celui d’un accomplissement.

Sans rien renier de son cheminement mais dans la foi que le Seigneur accomplissait ce qu’il avait commencé en Rosemary et par leur fils Thomas, à son tour, Stephen s’est senti conduit à retrouver l’Unité originelle de l’Eglise, « sa maison », d’avant la séparation du XVIème siècle.

C’est ainsi, qu’à son tour, il est entré (selon les normes canoniques et la forme liturgique requise) dans la pleine communion de l’Eglise Catholique le 16 Septembre 2018 en l’église de Montmoreau. Par la suite, il a reçu, par vous Monseigneur, le Sacrement de la Confirmation tandis qu’il avait déjà exprimé le profond désir de pouvoir devenir prêtre dans notre Eglise.

Il s’en est suivi un long cheminement de discernement, d’accompagnement et de formation jusqu’à ce que vous décidiez, Monseigneur, au début de cette année 2022 d’adresser une « Petitio », une « Requête », au St Père.

Par celle-ci, tout d’abord, vous exprimiez au St Père votre désir d’ordonner Stephen, diacre et prêtre, pour l’Eglise qui est en Charente.

A cet effet, vous lui demandiez, par la dite « Petitio » très documentée, selon la demande de la Congrégation de la Doctrine de la Foi (conformément au droit de l’Eglise et à la Constitution Apostolique promulguée par le Pape Benoît XVI le 25 mai 2011 lors de l’érection de la prélature de « Notre Dame de Walsingham ») la « Dispense Pontificale ».

Cette Dispense peut seule permettre, d’accueillir d’anciens ministres anglicans dans la pleine communion de l’Eglise Catholique et, sous certaines conditions, tout en étant marié, d’y être à nouveau ordonnés diacres et prêtres. Cette procédure et cette « Dispense pontificale », bien évidemment, ne remettent nullement en cause la grandeur, la valeur et la beauté du célibat sacerdotal en vigueur ordinairement dans l’Eglise Romaine.

Ceci étant explicité, et pour revenir à notre frère Stephen ; celui-ci demeure profondément « So British » jusqu’au bout des doigts, et d’un flegme à toutes épreuves !

Artiste et contemplatif, Stephen a l’âme d’un homme de la terre qui a le regard tourné vers le ciel. Tel un bon « Jardinier du Seigneur », tant pour le jardin de sa maison qu’il n’a de cesse de travailler et d’embellir avec son épouse, qu’en son âme, et au cœur de notre communauté et de l’EAP. Stephen est homme d’intériorité et de prière. Il est dans une profonde écoute de chacun de ceux qu’il rencontre avec la même humilité avec laquelle il porte le St Sacrement et sert ses frères et sœurs chaque dimanche à la Table Eucharistique du Seigneur.

Ce qui contribue à son humilité c’est justement qu’il a tout à fait conscience de ses limites et de ses fragilités comme celle de la langue pour laquelle il prend des cours chaque semaine ou bien encore celle de la timidité, qu’il lui faut sans cesse dépasser.

Pour cela, Stephen a la certitude de foi qu’il n’est pas seul. Il a avec lui le Seigneur et particulièrement par son épouse, Rosemary.

 Toujours derrière, dans l’effacement, Rosemary est en même temps son roc, son rocher depuis 47 ans ; et il n’a pas été toujours facile d’être l’épouse catholique d’un prêtre Anglican pendant ses 30 ans de ministère.

Toutefois, le Seigneur s’est aussi servi des difficultés pour un bel accomplissement de leur mariage et pour guider Stephen vers son propre accomplissement.

Ainsi, Monseigneur : ayant reçu la « Dispense Pontificale » par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi en date du 12 mai 2022, les chrétiens qui le connaissent ayant été consultés, et ceux à qui il appartient d’en juger ayant donnés leur avis, j’atteste que Stephen a été jugé digne d’être ordonné diacre en vue du Sacerdoce.

Père Eric Pouvaloue +

Acceptation de Rosemary, épouse de Stephen

L’évêque:

« Rosemary, L’Eglise me demande d’ordonner diacre votre mari en vue d’être ordonné prêtre et ceci grâce à la dispense Pontificale accordée par le Pape François.

Acceptez-vous tout ce que le diaconat et le Sacerdoce Ministériel qu’il va recevoir apportera de nouveau dans votre couple et votre vie de famille ? »

Rosemary, épouse de Stephen: Oui, je l’accepte.

Je fais miens ces mots de Ruth dans le livre biblique, qui lui répondit : « …où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. Où tu mourras, je mourrai ; et là je serai enterrée. » (Ruth 1, 16)

Retrouvez l’album photo de l’ordination
IMG_5208

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Une réponse sur « Stephen Raine a été ordonné diacre le 24 juin 2022 »

Bill Tambey dit :

Beau témoignage. Félicitations à Stephen.
Tout comme lui, je suis né un 24 mai et avec ma femme Maria nous avions envisagé en 1999 de faire des études de théologie et de partir en mission. Les réalités de la vie de famille et nos quatre enfants ont changé notre destinée mais notre foi est bien ancrée. Je suis fidèle à mon oraison quotidienne. Je serai prêt à répondre à un appel pour être au service de Dieu. En union de prière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche