P’tit déj en Carême : Les lycéens de l’aumônerie de Cognac répondent présents !

Actualités, Pastorale des jeunes, Vivre le carême

Publié le 3 mars 2021

Dimanche 28 février, les jeunes lycéens de l’aumônerie de Cognac se sont donnés rendez-vous pour vivre ce temps de Carême concrètement, en aidant les bénévoles de l’ordre de Malte pour  la distribution du petit déjeuner aux plus démunis. Une expérience nouvelle pour la plupart de ces jeunes qui témoignent …

Emma (17 ans) : Cette expérience était très enrichissante et j’ai été surprise par le respect mutuel entre les bénévoles et les bénéficiaires. Certains sont habitués et sont appelés par leurs prénoms , d’autres ne viennent que ponctuellement. Ainsi, au début de la distribution, impossible de savoir combien de personnes répondront présentes.

Alice (15 ans) : J’ai apprécié les échanges et les témoignages d’expérience avec les membres de l’antenne de Cognac. J’ai pu remarquer qu’il fallait parfois insister car certains bénéficiaires n’osent pas prendre d’eux mêmes la nourriture proposée. Après quelques rappels, les personnes peuvent repartir avec un peu de nourriture dans leurs sacs.

Lenny (17 ans) : Cette expérience humaine était très forte et je me suis senti utile en apportant ce service aux plus nécessiteux.

Victor (17 ans) : Cette matinée m’a permis de rencontrer différemment des personnes que je croise souvent dans la rue, qui mendient mais qu’on ne prend pas le temps de connaître. J’ai appris que certaines d’entre elles pouvaient avoir un logement social alors que d’autres dorment en foyer ou encore dans la rue ou dans des voitures.

Mathieu (17 ans) : Si tous les bénéficiaires peuvent avoir des caractères différents (timides, drôles ou encore parfois incisifs!), certains montrent la volonté de s’en sortir seuls comme une fierté individuelle. C’est pour cela qu’il faut ajuster son discours en fonction de la personne que l’on rencontre.

Anselme (17 ans) : J’ai remarqué que les personnes pouvaient avoir tous les âges (jeunes et moins jeunes) et qu’il y avait peu de femmes au rendez-vous.  Lors de la maraude, une femme n’a pas souhaité se rendre sur le lieu de distribution du petit déjeuner car il était trop près de l’église.  Nous lui avons donc apporté de la nourriture et un café bien chaud sur son lieu de mendicité.

Jean (16 ans) : Cette nouvelle expérience, au service de mes frères les pauvres, m’a apporté un autre regard par rapport à l’action de la Croix-rouge que je connais bien car ma grand-mère y est impliquée.

Isabelle, responsable de l’aumônerie (48 ans) : Prière, jeûne et partage rythment le Carême. Aussi, cette matinée concrète d’aumône et de charité est allée dans le sens du changement d’esprit et a permis de faire avancer les jeunes lycéens sur le chemin de la conversion.

Nathalie, animatrice (43 ans) : Quand on a la chance d’avoir un certain confort de vie, on oublie souvent de regarder autour de soi. Dès 9h, à l’ouverture de la permanence de l’antenne de Cognac, des personnes attendaient que les mains des bénévoles de l’ordre de Malte se tendent. A 10h45, des bénéficiaires arrivaient encore. Cette matinée m’a permis d’ouvrir les yeux sur une partie de la société que l’on ne voit pas ou que l’on ne veut pas voir! ( Une remarque… Afin d’aller plus loin dans la notion de partage, je pense que les bénévoles pourraient boire le café avec les bénéficiaires, car si ces derniers assurent un service parfait pour les plus démunis, il me semble que le dialogue s’installerait plus facilement en partageant ce café.)

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

Aumônerie de l'Enseignement Public
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
0545919606
aep@dio16.fr