Pèlerinage diocésain 2022 à l’île Madame présidé par Mgr Gosselin

Actualités

Publié le 21 août 2022

Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême a présidé ce pèlerinage avec Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes.

Thème : Fidélité et Mission


En 1794, de nombreux prêtres et religieux furent arrêtés pour avoir refusé de prêter le serment imposé par la Constitution civile du clergé de 1792. 829 d’entre eux furent déportés sur des navires en rade de Rochefort, où ils furent victimes de mauvais traitements et de maladies. Seuls 228 survécurent. 254 sont enterrés sur l’Île Madame, 36 à Rochefort, et les autres dans les vases de l’Île d’Aix et de l’embouchure de la Charente. 64 de ces prêtres ont été déclarés bienheureux par Jean-Paul II, le 1er octobre 1995, dont Jean-Baptiste Souzy, prêtre du diocèse de La Rochelle. Depuis 1910, un pèlerinage est organisé par le diocèse de La Rochelle dans la dernière quinzaine d’août, en souvenir de ces prêtres martyrs. Depuis 112 ans, les pèlerins commémorent ces martyrs restés fidèles à leur foi, à l’Église et à leur vocation. Ils participent à la messe à Port-des-Barques, puis marchent un kilomètre et demi, en portant un galet qu’ils déposent à la Croix des Galets, emplacement où furent découverts les sépultures de quatre prêtres, disposées en forme de croix.
Ce pèlerinage est un hommage à ces martyrs qui sont des modèles de foi : ils ont préféré « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Acte des Apôtres 5, 29) et ont été mis à mort pour cela. Ils sont aussi des modèles de pardon : ils avaient pris la résolution de ne pas se plaindre, de ne pas en vouloir à leurs geôliers, mais plutôt de prier pour le bonheur de leur pays. Puisse leur exemple inspirer les pèlerins d’aujourd’hui !

Retour en vidéo

Retour en images

Pèlerinage diocésain à l’île Madame. Témoignage du P. Marc Prunier pour le doyenné Nord Charente

Grande joie pour les pèlerins de Ruffec et Aigre !

Dans le minibus qui nous ramenait de Port des Barques les échanges disaient clairement et unanimement notre bonheur d’avoir vécu une si belle journée. Les mots pour le dire sont simples, mais ils sortaient du coeur , en précisant à plusieurs reprises combien l’émotion nous avait saisis au coeur.

Car l’émotion était bien là pour nous, chrétiens de Ruffec , bien conscients que nous marchions sur les pas de notre ancien curé Jacques-Morille DUPAS, déporté avec plus de 800 prêtres de toute la France qui refusaient de se plier au pouvoir révolutionnaire des années 1794-1795…

Oui c’était émouvant de se retrouver si nombreux avec les chrétiens de Charente Maritime, en présence d’un si grand nombre de religieux, de prêtres et diacres et séminaristes, sous la présidence de nos Évêques Mgr Colomb et Mgr Gosselin.

Plusieurs d’entre nous ont noté avec grande joie la communion vécue entre tous, à commencer entre nos Évêques dont les relations étaient très fraternelles.

C’était très bien, très beau, très riche spirituellement.

Les célébrations , les chants, la joie qui rayonnaient nous ont relancés sur le beau chemin de la Mission.

Notre Evêque le Père GOSSELIN semblait particulièrement heureux en ce premier pèlerinage qu’il accomplissait en ce lieu. Sa parole à la messe et sa conférence l’après midi étaient pleines de feu, pleines d’élan, dans l’admiration que suscite en nous l’exemple de ces prêtres qui ont tant souffert et qui sont morts si courageux ici sur cette Ile consacrée plus tard à la Vierge Marie.

Le signe de La Croix présidait merveilleusement cette journée, avec la présence de cette précieuse relique du petit crucifix taillé par les prêtres pendant leur captivité. Le pèlerinage culminait d’ailleurs dans le beau rassemblement de tous autour de La Croix des Galets, lieu reconnu comme étant l’une des nombreuses sépultures de nos frères martyrs.

Plusieurs d’entre nous ont souligné l’émotion qu’avait été pour eux la célébration du pardon au début de la journée dans ce beau sanctuaire en plein air. Voir tous ces prêtres s’égayer simplement pour accueillir les confessions était pour beaucoup un grand étonnement et une profonde joie. Plusieurs prêtres d’ailleurs se confessaient entre eux et nous y reconnaissions un témoignage émouvant.

Nous repartons avec le désir de suivre l’exemple de ces frères prêtres, si merveilleusement courageux dans leur fidélité. Certes nous reconnaissons que suivre les pas de ces hommes nous dépasse totalement. Mais ils sont là, et leur présence, au delà de la mort, nous parle au coeur.

Notre Évêque, par sa prédication vivante et joyeuse, nous invitait fortement à vivre pleinement notre Baptême. Que nous soyons religieux, religieuses, prêtres, diacres, évêques, et bien sûr pères et mères de familles, nous sommes tous appelés à vivre ce même amour du Christ, en sorte que notre témoignage soit porté par la vérité de notre vie à la suite du Christ.

Toute cette journée était réellement éclairée par la joie fraternelle des échanges entre nous, quelque soient nos origines ou nos situations dans l’Église, particulièrement lors du repas tiré du sac et lors du retour de La Croix des Galets. Nourris de tant de fortes paroles on avait besoin de se parler les uns aux autres. Et nul doute que ces échanges aient été largement poursuivis dans les voitures pendant le retour.

Merci Seigneur pour cette belle journée, pour l’élan nouveau qu’elle nous donne dans notre fidélité aux Christ, particulièrement dans les moments d’épreuves.

L’Église est bien vivante, et nous rendons grâce !

Marc PRUNIER, curé de Ruffec

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche