GUERRE EN UKRAINE : des solidarités complémentaires

Solidarité

Publié le 23 mars 2022

Fidèle à sa mission, le CCFD-Terre Solidaire s’inscrit dans une solidarité de longs termes au côté des ONG engagées dans les besoins d’aide plus immédiate. Au-delà de la charge émotionnelle qui nous ébranle toutes et tous, nous devinons que cette guerre aura des conséquences graves pour le monde. En ce temps de Carême, elle nous rappelle combien il est essentiel de nous mobiliser pour une solidarité toujours plus forte envers les populations vulnérables.

Depuis plusieurs semaines la guerre en Ukraine nous ébranle et mobilise notre attention et notre générosité dans un élan fraternel face à l’urgence. C’est élan est essentiel ! Des associations dont c’est la vocation et la grande compétence, comme le Secours Catholique, se mobilisent pour venir en aide aux populations sur place ou lancées sur les route pour échapper aux bombes. D’autres se mobilisent ici pour accueillir les ukrainiens venus se réfugier sous les cieux charentais. Le CCFD-Terre solidaire soutient ces associations à travers notamment des collectifs auxquels il participe activement.

Pour sa part, le CCFD Terre solidaire n’est pas spécialiste de l’aide d’urgence et n’a pas de partenaires en Ukraine. Les dons que nous collecterons durant ce Carême et particulièrement lors de la quête du 5ème dimanche, restent pour autant essentiel pour contribuer à construire un avenir !

  • >>> Les dons au CCFD-Terre Solidaire n’iront pas alimenter un fond d’aide d’urgence pour l’Ukraine mais sont néanmoins essentiels vis-à-vis des conséquences de cette guerre à moyen et long terme. En effet, les dons réalisés pour le CCFD-Terre Solidaire viendront en aide aux populations qui vont souffrir des conséquences indirectes de la guerre (insécurité alimentaire liée à l’augmentation des prix des aliments de base ou explosion de la précarité due à l’augmentation du coût de l’énergie ou de certaines matières premières).
  • >>> Les dons nous permettront de mettre en place une aide directe aux réfugiés Ukrainiens à travers nos partenaires engagés dans des projets de ce type, par exemple en Roumanie.
  • >>> Enfin, cette guerre terrible ne doit pas faire oublier toutes celles et ceux qui, partout dans le monde, souffrent et ont besoin de l’aide de nos partenaires sur le terrain financés par la générosité de nos donateurs et donatrices.

La guerre va avoir pour conséquence d’aggraver l’insécurité alimentaire mondiale. En effet, la faim est en hausse depuis 6 ans et  2,4 milliards de personnes furent l’an dernier en insécurité alimentaire. La pandémie de COVID 19 a aggravé la situation et a plongé à elle seule 320 millions de personnes dans la sous-alimentation. Avant même l’agression russe de l’Ukraine les prix alimentaires étaient également historiquement hauts : ils avaient augmenté de 30% rien que sur l’année 2021.

Or l’agression russe de l’Ukraine va empirer cette situation. La Russie et l’Ukraine sont des géants agricoles sur les marchés internationaux. Ces pays ont produit l’an dernier 12% des calories échangées à travers le monde, 34% du blé, 74% de l’huile de tournesol, 15% des engrais azotés et 12% des engrais potassiques.

Si le monde n’a que quelques mois avant que cette crise alimentaire ne prenne toute son ampleur, cette situation a déjà des incidences dramatiques sur un certain nombre de pays, en particulier dans le Proche Orient et en Afrique. Le CCFD-Terre Solidaire identifie actuellement le besoin de ses partenaires afin de pouvoir répondre aux demandes d’urgences. Nous engageons aussi un plaidoyer pour que la France et la communauté internationale se mobilisent correctement pour faire face à cette situation.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche