3ème dimanche de Carême : les marchands du temple

Catéchèse

Publié le 5 mars 2021

Evangile en video

https://www.theobule.org/video/les-marchands-du-temple-jn-2-13-25/720

Evangile  selon saint Jean, chapitre 2, versets 13 à 25 et selon saint Marc, chapitre 11, versets 15 à 18

Jésus monte à Jérusalem car la Pâque juive est proche. Il entre dans le temple. À l’intérieur se sont installés des marchands de bœufs, de brebis et de colombes, ainsi que les changeurs.
Voyant cela Jésus fabrique un fouet avec des cordes, les chasse tous du temple avec leurs animaux ; il jette par terre l’argent des changeurs et renverse leurs comptoirs.
« Enlevez cela d’ici ! Il est écrit : « Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations. »
Mais vous, vous en faites une caverne de bandits ! »
« Qui es-tu pour agir ainsi ? »
« Détruisez ce sanctuaire et en trois jours, je le relèverai. »
« Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple et toi, en trois jours, tu le relèverais ! »
Mais Jésus parlait du Temple de son corps.
Aussi, quand Jésus ressuscitera, ses disciples se rappelleront qu’il avait dit cela et ils croiront.
Pendant qu’il est à Jérusalem, Jésus accomplit de nombreux signes et beaucoup ont foi en lui. Mais les grands prêtres et les scribes le redoutent et cherchent comment le faire mourir.

Les marchands du temple - Jn 2, 13-25 - catéchèse enfants - Théobule

Commentaire de l’évangile

Pourquoi il y a des changeurs de monnaies et des marchands de vaches dans le Temple ? C’est
bizarre. Nous, on a du mal à imaginer la présence de vendeurs et de moutons dans nos églises :
ça fait du bruit, ça sent mauvais, on ne pourrait pas prier. C’est parce qu’au temps de Jésus, la Loi
de Dieu demandait aux croyants d’offrir des animaux en sacrifice. C’était une façon de rendre à
Dieu un petit peu des bienfaits dont il comble les hommes.
Mais avec Jésus, c’est fini ! D’abord parce que Jésus nous demande d’offrir notre cœur, pas des
animaux ! Il préfère que nous soyons bons, généreux et que nous chantions ses bienfaits. Ensuite
parce que Jésus lui-même s’offre en sacrifice pour nous sauver. Il va mourir sur la croix et il va
ensuite ressusciter. Le don de Jésus vaut tous les sacrifices, il n’a pas de prix et c’est inouï : avec
Jésus, ce n’est plus à nous d’offrir des sacrifices, c’est Dieu lui-même qui nous comble. Il n’y a pas
de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

PRIÈRE

Seigneur Jésus,
Tu m’aimes et je veux t’offrir mon cœur.
Tu es venu vivre avec nous
pour nous faire connaître ton Père.
Aide-moi à toujours le respecter,
à écouter sa parole,
à répondre à ses demandes,
à agir avec amour.
Amen

FAIS FLEURIR L’ARBRE DE VIE 3/7


Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Pastorale Catéchétique
Annick Tribot, Joëlle Ayrault
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
05 45 91 34 44

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, ont rejoint l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr […]
En savoir plus
126 520 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
69 685 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche