HOMELIE DU 1er NOVEMBRE 2020

Saint Martin en Val de Cognac

Homélie de la Fête de la Toussaint – Eglise du Sacré-Cœur – Dimanche 1ernovembre 2020 – Père Pierre Marie ROBERT

Cette fête d’aujourd‘hui nous indique que l’Eglise de la terre et l’Eglise du ciel sont reliées entre elles grâce au Christ, au sang de l’Agneau vainqueur, lui, le Saint de Dieu.

Ils sont nombreux les saints et les bienheureux qui partagent le Vie du Seigneur Jésus dans la gloire du Père en sa Présence ; il y a les saints recensés dans notre calendrier dont pour certains nous connaissons l’histoire et les écrits (comme Ste Thérèse de Lisieux, Ste Jeanne d’Arc, Ste Térésa de Calcutta, St-Martin de Tours, St-Vincent de Paul, St-Pierre Aumaître…) selon nos critères d’investigation, et tous les anonymes qui ont une place de choix dans le Royaume. C’est la vision de Jean qui s’exprime dans l’Apocalypse, le livre de la Révélation écrit en un temps d’épreuves et de persécutions : « J’ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches, avec des palmes à la main. Et ils s’écriaient d’une voix forte : « le salut appartient à notre Dieu qui siège sur le Trône, et à l’agneau ! »

L’Eglise du ciel est en fête, nous la regardons avec reconnaissance, c’est le peuple des saints et puis il y a l’Eglise de la terre, l’église pérégrinante, le peuple des baptisés, c’est nous qui cherchons à vivre, jour après jour, de l’amour de Dieu ; nous sommes appelés à devenir des saints, c’est notre vocation. « La vocation ultime de l’homme est divine »dit le Concile Vatican II.

« … Voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes… »

Devenir des saints, c’est devenir des chrétiens, réaliser la grâce baptismale reçue, mettre le Christ dans sa vie, marcher à la lumière de l’Evangile, la Bonne Nouvelle du Salut et ainsi goûter la proximité de l’Amour de Dieu, être dans son Amour. Les saints ont emprunté cette voie avec confiance et avec courage, ils nous proposent ce même chemin de vrai bonheur.

Voici pour conclure un extrait du Journal de Marthe Robin : « Si le monde désaxé court à la dérive, c’est en grande partie parce qu’il y a trop de mouvements, pas assez de prières, trop d’action et pas assez d’adoration, trop d’œuvres et pas assez de vie intérieure… pas assez d’esprit surnaturel. […]

Que peuvent d’ailleurs toutes les œuvres extérieures, toutes les activités les mieux comprises, les plus perfectionnées et multipliées si ce n’est vraiment en Dieu qu’elles s’alimentent ? Elles ne sont des moyens qui ne sont efficaces que dans la mesure où Dieu en est l’animateur. Jésus a fondé l’Eglise avec 12 apôtres ignorants et dépourvus de tous moyens humains pour réussir, amis que sa grâce faisait riches de foi agissante dans l’amour. Les saints en ont fait autant. C’est plus encore la sainteté qui manque que les ouvriers, et le divin Maître nous rappelle ses paroles : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice et tout le reste vous sera donné par surcroît ».Si vous êtes saints, voulait-il dire, Dieu sera avec vous en tout ce que vous ferez, pour animer et féconder vos efforts. »

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Contact

Paroisse Saint Martin en Val de Cognac
10 Rue Monseigneur Lacroix, 16100 Cognac
05 45 82 05 71
paroisse.cognac@dio16.fr

Je recherche