… par pure bonté …Homélie P.Mariusz du 29/08/2021

Saint-Pierre de Segonzac

Publié le 28 août 2021

LES   ANNONCES   PAROISSIALES CHÂTEAUNEUF   ET   SEGONZAC

DIMANCHE 29 AOUT 2021

22ème Dimanche Ordinaire

Quand quelqu’un aime, son cœur déborde. Il voudrait partager sa joie avec d’autres.

C’est ainsi que « Dieu, infiniment Parfait et Bienheureux en Lui-même, dans un dessein de pure bonté, a librement créé l’homme pour le faire participer à sa vie bienheureuse. » (CEC n°1)

Être un homme signifie : venir de Dieu et aller vers Dieu. Nous venons de Dieu dans lequel réside tout le bonheur du ciel et de la terre et nous sommes attendus dans sa béatitude éternelle et sans limite.

Nous vivons entre-temps sur cette terre. Nous sentons quelques fois la proximité de notre créateur, mais bien souvent nous ne sentons rien du tout.

C’est la gratuité et la discrétion même de l’amour de Dieu qui se manifeste ainsi. L’amour divin est toujours gratuite et discrète. Dieu ne s’impose pas, mais il se propose sans cesse, il ne cesse pas de nous faire des propositions pour que nous puissions avancer sur le chemin de la vie.

« C’est pourquoi, de tout temps et en tout lieu, Il se fait proche de l’homme. Il l’appelle, l’aide à Le chercher, à Le connaître et à L’aimer de toutes ses forces.

Il convoque tous les hommes que le péché a dispersés dans l’unité de sa famille, l’Église.

Pour ce faire, Il a envoyé son Fils comme Rédempteur et Sauveur. En Lui et par Lui, Il appelle les hommes à devenir, dans l’Esprit Saint, ses enfants d’adoption, et donc les héritiers de sa vie bienheureuse. » (CEC n°1)

Dieu lui-même a mis dans notre cœur ce désir de le chercher et de le trouver. Saint-Augustin dit : « Tu nous a créé pour toi Seigneur et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose en toi. »

Ce désir de Dieu nous l’appelons – religion. Sous le terme « religion », on entend généralement une relation au divin.

Un homme religieux reconnaît qu’il y a quelque chose de divin dans la force qui l’a créé et qui a créé le monde, force dont il est dépendant et vers laquelle il est orienté. Dans sa manière de vivre il cherche à plaire au divin et à le vénérer.

La source de la joie chrétienne est la certitude d’être aimé de Dieu, aimé personnellement par notre Créateur d’un amour passionné et fidèle, d’un amour plus grand que nos infidélités et nos péchés, un amour qui pardonne.

Joie, Paix, Courage et Confiance !

Bien fraternellement

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse de Saint Pierre de Segonzac
1 Rue Jean d'Hermy, 16130 Segonzac
05 45 83 40 07
paroisse.segonzac@orange.fr

Je recherche