Octobre, le mois du rosaire-3 octobre 2021 -Père M.Misiaszek

Saint-Pierre de Segonzac

Publié le 2 octobre 2021

Le rosaire est le nom d’une prière composée de quatre chapelets d’oraison, pendant laquelle on médite la vie de Jésus à travers le regard de Marie.

En 1883, le pape Léon XIII décrétait que le mois d’octobre serait entièrement consacré à «la Saint Reine du Rosaire». Depuis, octobre est resté le mois du Rosaire.

Le Rosaire de la Vierge Marie, qui s’est développé progressivement au cours du deuxième millénaire sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu, est une prière aimée de nombreux saints et encouragée par l’Église.

Dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste, même dans le troisième millénaire, une prière d’une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté.

Elle se situe bien dans la ligne spirituelle d’un christianisme qui, après deux mille ans, n’a rien perdu de la fraîcheur des origines et qui se sent poussé par l’Esprit de Dieu à « avancer au large » pour redire, et même pour crier au monde, que le Christ est Seigneur et Sauveur, qu’il est « le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14, 6), qu’il est « la fin de l’histoire humaine, le point vers lequel convergent les désirs de l’histoire et de la civilisation »

La raison la plus importante de redécouvrir avec force la pratique du Rosaire est le fait qu’il constitue un moyen très valable pour favoriser chez les fidèles l’engagement de contemplation du mystère chrétien comme une pédagogie de la sainteté. Il faut un christianisme qui se distingue avant tout dans l’art de la prière.

Alors que dans la culture contemporaine, même au milieu de nombreuses contradictions, affleure une nouvelle exigence de spiritualité, suscitée aussi par les influences d’autres religions, il est plus que jamais urgent que nos communautés chrétiennes deviennent d’authentiques écoles de prière.

La contemplation du Christ trouve en Marie son modèle indépassable. Marie vit en gardant les yeux fixés sur le Christ, et chacune de ses paroles devient pour elle un trésor: « Elle retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur ».

Les souvenirs de Jésus, imprimés dans son esprit, l’ont accompagnée en toute circonstance, l’amenant à parcourir à nouveau, en pensée, les différents moments de sa vie aux côtés de son Fils.

Une prière aussi facile, et en même temps aussi riche, mérite vraiment d’être redécouverte par la communauté chrétienne.

« Ô Reine du Rosaire, ô notre Mère très chère, ô refuge des pécheurs, ô souveraine Consolatrice des affligés. Sois bénie en tout lieu, aujourd’hui et toujours, sur la terre et dans le ciel ». Amen.

Joie, Paix, Courage et Confiance !

Bien fraternellement

P. Mariusz Misiaszek

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Paroisse de Saint Pierre de Segonzac
1 Rue Jean d'Hermy, 16130 Segonzac
05 45 83 40 07
paroisse.segonzac@orange.fr

Je recherche