Comment léguer à l’Eglise ?

Services Administratifs et Financiers

Il faut rédiger un testament, olographe (écrit de sa main) ou authentique (rédigé par un notaire). C’est l’écrit matériel qu’il est nécessaire de rédiger de son vivant pour faire un legs après son décès.
Il est toujours préférable de voir un notaire.
On peut annuler ou modifier ce testament à tout moment et très simplement.
On reste propriétaire de ses biens dont on est entièrement libre de disposer et que l’on peut gérer comme on l’entend.

On peut aussi souscrire un contrat d’assurance-vie auprès d’un organisme d’assurance. Il faut indiquer comme bénéficiaire du contrat l’Association Diocésaine d’Angoulême.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Contact

Alexis Join-Lambert
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
0545913444
econome@dio16.fr