Pèlerinage de Pentecôte de Notre Dame de Chrétienté en Charente

Pèlerinages

Le chapitre des « Bienheureux prêtres martyrs de l’île Madame » a réuni 70 pèlerins dans la région de Juignacprès de Montmoreau, samedi et dimanche de Pentecôte, pour une marche de 35kms sur deux jours.

Cette année exceptionnellement le 38ème pèlerinage annuel de tradition de la Pentecôte n’a pas pu se dérouler dans sa forme habituelle : une grande marche de prières et de chants entre Paris et Chartres dans une formidable ambiance d’amitié, de foi et de charité fraternelle. Une aventure spirituelle et humaine qui réunit chaque année 15 000 pèlerins en quête de Dieu, de son amour et de sa miséricorde.

L’épidémie est passée par là mais elle n’a pas eu raison du pèlerinage qui s’est déroulé localement dans tous les départements de France à l’initiative des chefs de chapitre.

Pour la Charente le chapitre des « Bienheureux prêtres martyrs de l’île Madame » a réuni 70 pèlerins dans la région de Juignacprès de Montmoreau, samedi et dimanche de Pentecôte, pour une marche de 35 KM sur deux jours.

L’ambiance était formidable, des sous-groupes de 10 pèlerins accompagnés de deux prêtres, carte en main, ont parcouru ce très beau coin de Charente, priant le chapelet et faisant mémoire du martyr des 547 prêtres morts sur les pontons de Rochefort et sur l’île Madame entre 1794 et 1795 persécutés par les révolutionnaires pour avoir refusé de prêter serment à la constitution civile du clergé.

Après la messe célébrée tôt le matin, le samedi de Pentecôte, les pèlerins de tous âges se sont mis en marche pour un parcours de 20 KM sous un soleil de plomb. À l’arrivée, ceux qui le souhaitaientont pu se rafraîchir dans l’eau délicieusement fraîche d’un étang ! Le soir, après le diner, une grande veillée au coin du feu,dans la plus pure tradition scoute, a prolongé cette belle journée de foi et de prières, dans la joie et le rire. La soirée a été clôturée par une adoration du Saint Sacrement et par une très belle cérémonie de remise du scapulaire du Mont Carmel à 50 pèlerins. Notre aumônier de Chapitre, Monsieur l’Abbé Jean-Baptiste TEXIERde Notre Dame d’Obezine à Angoulême, a rappelé l’importance de ce scapulaire donné par la Sainte Vierge à Saint Simon Stock dans la nuit du 16 juillet 1251 : « Recevez, mon fils bien-aimé, ce scapulaire pour mon Ordre, c’est le signe particulier de ma faveur, que j’ai obtenu pour toi et pour mes fils du Mont-Carmel. Celui qui meurt revêtu de cet habit sera préservé du feu éternel ».

A Fatima, à la fin de la 6ème apparition la Sainte Vierge apparût sous les traits de Notre-Dame du Mont Carmel, comme elle l’avait annoncé lors de l’apparition précédente, et elle tenait un scapulaire à la main !

Après une nuit de bivouac paisible et reposante, sous la tente, ouà la belle étoile, les pèlerins se sont remis en marche pour un parcours de 15 KM sous un soleil toujours aussi radieux. En chemin des Églises ont été visitées et notamment celle de Juignac dont le curé, Monsieur l’Abbé Férréol SUBREZIE a été déporté en 1794 sur les pontons de Rochefort où il est mort en martyr de la foi.

Ce très beau pèlerinage de tradition a pris fin après la messe du dimanche de Pentecôte qui a réuni plus de 80 personnes dans une magnifique église de verdure, et devant un autel tridentin en bois assemblé pour l’occasion par deux jeunes Charpentiers en herbe (Jean et André). Deux autres prêtres diocésains, qui avaient fait le déplacement, confessaient pendant la messe.

L’année prochaine le chapitre charentais reprendra sa route en quête de Dieu et du ciel pour une nouvelle marche de prières et d’amitié …mais cette fois-ci ce sera entre Paris à Chartres !

Jérôme CHARPENTIER
Chef de Chapitre « les Bienheureux prêtres martyrs de l’île Madame »

Contact

Jean-Pierre Bordes
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
pelerinages@dio16.fr

Votre don dès maintenant pour la collecte du denier !