Plus de 30 ans de BD chrétienne

Présentation

Publié le 17 août 2020

Depuis 1973, Angoulême rime avec Bande Dessinée grâce à son prestigieux Festival. Retour ligne automatique
A partir de 1987, Chrétiens Médias 16 promeut à Angoulême la Bande Dessinée Chrétienne.

Dès 1985, un stand unique sous la bulle est organisé par les paroisses protestantes avec le pasteur Marc Weiss qui sera présent dans l’équipe jusqu’en 1990.

Le Salon International de la Bande Dessinée ayant rapidement pris de l’importance, Mgr. ROL, alors Évêque d’Angoulême, demande une présence d’Église à la mesure de l’événement.

En 1987, Chrétiens Médias national (Paris) prend en mains l’organisation avec la participation du Pasteur Jean-Pierre Molina.

A la même époque, le frère Roland Francart fonde à Bruxelles le CRIABD (Centre Religieux d’Information et d’Analyse de la BD)

Brunor, dessinateur, créé l’affiche de la première exposition à la Cathédrale.

Premier prix de la Bande Dessinée Chrétienne , messe télévisée avec le père Di Falco

Dorénavant, deux stands, un à la Cathédrale, un sous la bulle New York, auxquels s’ajoutera un stand sous la bulle du champ de Mars dès 1989.

En 1990, l’organisation du festival est déléguée à l’équipe œcuménique locale sous la présidence de Jean-Claude Renaud qui s’entoure d’une petite équipe de bénévoles, rejointe au moment du festival par quelques membres de Chrétiens Médias d’autres départements. Jean-Claude va faire appel à la librairie Siloë de la Roche sur Yon pour l’approvisionnement d’albums de BD chrétienne.Retour ligne automatique
L’organisation et la remise du prix de la BD Chrétienne sont confiées au père Sallabery de Bordeaux.

En 1994, nouvelle implantation de la BD Chrétienne au cœur de la cité. Première exposition à l’église Saint Martial.

Au fil des années suivantes, l’équipe s’agrandit et développe ses activités. A la cathédrale, au temple, à Saint Martial, toujours des expositions, des animations, et à Saint Martial, en plus, un espace multimédia qui rencontre un franc succès.

En 2004, le père Sallabery laisse l’organisation du prix de la BD Chrétienne à l’équipe d’Angoulême.

Les stands sous les bulles disparaissent en 2005, essentiellement pour des raisons financières.

Jusqu’à aujourd’hui, la Cathédrale, le Temple de l’Église réformée de France (ERF) et l’église Saint Martial, accueillent gracieusement les festivaliers pour présenter de nombreux albums en relation avec la BD Chrétienne.

Par son souci d’ouverture, son partenariat étendu et son originalité, Chrétiens Médias 16 draine des milliers de visiteurs croyants ou non, simples curieux ou lecteurs avertis.

Depuis 30 ans, ces visiteurs ont découvert plus de 150 expositions, assisté ou participé à de nombreux débats, tables rondes, ateliers d’expression graphique, et plébiscité des concerts audiovisuels et spectacles multivision.Retour ligne automatique
Ils ont aussi rencontré des grands noms du 9ème art, partenaires de ces festivités, entre autres : Piem, André Juillard, Mœbius, Joann Sfar, Deligne, René Follet, Gilles Chaillet, Tibet, Pesch, Pierre Joubert, Toppi, Emmanuel Guibert … Enfin, ils ont acheté près de 50.000 albums.

Chaque année,Retour ligne automatique
Remise de deux prix (deux jurys distincts), lors du vernissage des expositions : Retour ligne manuel
- le Prix Œcuménique attribué à une Bande Dessinée appréciée d’un point de vue chrétien pour ses qualités artistiques et littéraires et reflétant des valeurs humaines. Retour ligne manuel
- le Prix International de la BD Chrétienne décerné à une Bande Dessinée choisie pour ses qualités artistiques, littéraires et théologiques, et sa contribution à l’annonce du message chrétien.

Messe du festival, veillée œcuménique au temple ERF et culte protestant.

Par une présence créative, l’équipe œcuménique, Chrétiens Médias, veut : Retour ligne manuel
- Promouvoir un média essentiel pour l’annonce de l’Évangile ; Retour ligne manuel
- Tracer un trait d’union entre la Culture et la Foi ; Retour ligne manuel
- Contribuer à la réussite du FIBD qui mérite l’appoint de toutes les énergies

Plus qu’un simple loisir, la Bande Dessinée est un langage pour communiquer notre Foi.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche