Mention spéciale du Jury Œcuménique 2022

Prix du Jury oecuménique

Publié le 4 janvier 2022

« GRAND SILENCE » de Théa ROJZMAN et Sandrine REVEL, chez GLENAT

Dans l’atmosphère bucolique d’une fin d’été, l’on célèbre l’union de deux familles. Les plus jeunes goûtent ce bref instant de liberté. Rien ne laisse présager le drame. Naïf, le petit Freddy se laisse entraîner dans la forêt par Octave, son oncle par alliance. Violé, l’enfant n’est bientôt plus que honte et souffrance, sa tête symboliquement séparée du reste du corps. Impossible pour lui de témoigner. Qui le croirait ? Comment exprimer l’indicible ?

Théa Rojzman et Sandrine Revel s’emparent d’un sujet douloureux, l’inceste et les violences sexuelles, par le biais d’un conte onirique pour adultes, où le mutisme et le désarroi mêlé de rage des enfants se traduisent par des bulles dépourvues de textes ou saturées de gribouillis illisibles ; où d’allégoriques animaux sauvages déchirent à pleines dents des doudous ; où une usine géante, écarlate et hérissée de pointes, nommée Grand Silence, engloutit les cris rendus muets des victimes. Le salut passera par la destruction de ce lieu de mort…

La parole, enfin, libérée.

Patrick Gaumer

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je recherche