BD Chrétienne : La presse en parle

Prix de la BD chrétienne

Publié le 28 janvier 2021

Festival d’Angoulême : les six coups de cœur de « La Croix »

 La BD chrétienne en panne d’inspiration

Après un cru 2020 décevant, les auteurs de BD chrétienne doivent retrouver le chemin de la créativité.

Depuis quelques années, le prix de la BD chrétienne, remis à l’occasion du festival du même nom à Angoulême, était l’occasion de se réjouir d’un nouvel élan. La présence à plusieurs reprises de grands noms de la BD « profane » (le duo Dufaux et Jamar, Zep) confirmait un intérêt pour les thématiques religieuses dans le neuvième art, les styles et les scénarios s’émancipaient un peu de canons trop classiques. Cette enthousiasmante évolution culminait l’année dernière avec une sélection variée et de très bon niveau.

Hélas, 2020 aura marqué un coup d’arrêt. Non que les récipiendaires du prix 2021 de la BD chrétienne soient de mauvaise qualité. Mais le lauréat, Bernadette & Lourdes : l’enquête d’Alban Guillemois et Yvon Bertorello (Artège BD), et Face à face : Jésus et Pilate de Delalande, Gombert et Garcia (Robinson), qui a reçu une mention spéciale, sont précisément les deux seuls albums de la sélection à faire preuve d’inventivité dans le graphisme et l’écriture. Pour le reste, des vies de saints linéaires et un trait réaliste sans aspérité furent trop souvent la norme dans la production de l’année écoulée.

Pour ne pas paraître injustement sévère, il faut ici souligner un fait : la bande dessinée chrétienne est un genre difficile. Chacun perçoit comment le respect de la sacralité ou le souci de rigueur historique ou de fidélité évangélique peuvent devenir un carcan. Surtout, ne rien trahir, surtout ne pas choquer le lecteur.

Mais une BD ne sera jamais réductible à un support éducatif ou catéchétique. L’émotion, l’humour, de bons personnages, l’originalité du récit, la qualité du dessin ne seront jamais optionnels pour conquérir un public, chrétien ou non. Une bonne BD chrétienne, c’est avant tout… une bonne BD. Scénaristes, dessinateurs, mais aussi éditeurs : de l’audace !

Gauthier Vaillant
Source : Journal La Croix – extrait de l’article du 27 janvier 2021

À lire aussi : À Angoulême, l’album « Bernadette & Lourdes : l’enquête » lauréat du prix de la BD chrétienne

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *