En route avec les pèlerins en Terre Sainte

Pèlerinages

Publié le 12 mai 2022

Les pèlerins vous font partager leur voyage en Terre Sainte du 9 au 18 mai (photos, témoignages…)

Mardi 10 mai

Après une nuit réparatrice au kibboutz, accueil matinal de la faune et la flore…

Visite du site de Massada, forteresse du roi Hérode le grand, haut-lieu émouvant de l’histoire d’Israël, pendant 4 ans, 967 juifs résistèrent à la dixième légion romaine sur ce plateau rocheux puis se suicidèrent plutôt que de se rendre.

“Micro bus”

J’ai été très heureux de démarrer le  pèlerinage dans le désert ! C’est le lieu de la Rencontre : Jésus aimait aller dans le désert …
Cette journée nous confirme que dans le désert, on peut trouver l’eau et la vie…

“Emerveillement, découverte…J’ai été très émue pendant la messe dans ce site exceptionnel : j’ai prié ; je ne pensais pas que je pouvais faire ça ! Je me suis sentie proche de ma famille disparue et des larmes ont coulé.”

Mercredi 11 mai

La journée commence au bord du Jourdain qui fait mémoire du lieu où Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Après la bénédiction de l’eau nous avons renouvelé les promesses de notre baptême.
Puis nous sommes allés jusqu’à l’autel en procession pour célébrer la messe.

Microbus


Très belle journée, j’ai emmené tous ceux qui n’ont pas pu venir et ma famille de France et d’Afrique.

La beauté du renouvellement des promesses de notre baptême, la messe face au Jourdain et aux sanctuaires de la Jordanie, tout invite au recueillement et à la prière.
Journée très intéressante, on est descendu jusqu’au point le plus bas de la planète pour se baigner dans la Mer Morte, et on y a rencontré des gens du pays avec qui on a pu discuter
“Le renouvellement des promesses du baptême m’a beaucoup touché, c’est un moment de relecture de la Bible, cela remet les pieds dans l’eau et … sur terre, c’est un temps de purification…”

Jeudi 12 mai

Sur la route vers Nazareth, nous nous arrêtons à Naplouse autour du puits de Jacob, nous puisons une eau fraîche et potable dans ce puits d’une profondeur de plus de 30 m creusé dans la roche.
C’est ici que Jésus a rencontré la samaritaine. Jean, chapitre 4

Dès notre arrivée à Nazareth, nous marchons vers la Basilique de l’Annonciation pour y célébrer la messe : ” Ici le Verbe s’est fait chair” nous y avons confié notre diocèse à Marie. La soirée se termine par une veillée dans la maison de Marie autour de Jésus.

Vendredi 13 mai

Après un moment dans l’église saint Joseph à Nazareth, nous partons vers le lac de Tibériade, nous sommes surpris par la hauteur de l’eau, nous avions l’habitude de méditer sur la plage mais aujourd’hui l’eau arrive jusqu’au pied de l’église ! Le guide nous explique que pendant les années de pandémie, la nature a repris ses droits.
Visites de l’église de la multiplication des pains et de celle de la primauté de Pierre: “Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon église
Sur le mont des béatitudes, l’église octogonale nous présente les huit béatitudes du sermon sur la montagne.
Nous terminons par un tour en bateau sur le lac et nous rentrons à Nazareth pour découvrir les fouilles réalisées sur le lieu de notre hébergement : en 1884, le déblaiement de la terre qui remplissait le sous-sol a révélé des vestiges datant du 1er siècle : une maiso , des escaliers, un tombeau vénéré comme “le tombeau du Juste”…

“Microbus “

J’ai relu les miracles de façon beaucoup plus authentique et profonde grâce aux enseignements de Mariusz et de Hussam notre guide,  en particulier sur le lac de Tibériade : j’étais disciple dans la barque.
“Capharnaüm, la synagogue où Jésus est passé, où il a enseigné, la maison de la belle-mère de Pierre dans laquelle Jésus a été accueilli, Tibériade, le lieu de la paix….”
J’ai été impressionnée par les alentours du lac de Tibériade : Tabgha, la Primauté de Pierre et Capharnaüm, La promenade ,  le moment de silence sur le lac m’ont beaucoup émue…Moi qui ne connaissais personne, je  suis touchée par la joyeuse ambiance et la fraternité dans le groupe.

Samedi 14 mai


C’est à la messe sur le Mont Thabor que Dominique et Elisabeth ont relayé les intentions venues de Charente… assemblée priante et “rassemblée”

Puis route vers Bethléem, nous avons la chance de découvrir une Basilique rénovée qui laisse apparaître ses magnifiques mosaïques, les pèlerins sont peu nombreux ce qui nous permet de prendre notre  temps pour descendre dans la grotte de la Nativité et y prier l’Angélus.

C’est un peu plus loin que nous allons en “visitation” d’une autre crèche, celle de l’accueil des enfants trouvés, abandonnés ou placés : lorsque les Filles de la Charité de saint Vincent de Paul arrivent à Bethléem en 1885, les habitants commencent à venir déposer des enfants non voulus devant la petite maison où elles logent. Les sœurs commencent alors à les recueillir. Aujourd’hui l’établissement compte une cinquantaine d’orphelins et environ autant d’enfants externes issus des familles les plus démunies. La rencontre avec les sœurs et avec les enfants nous a beaucoup touchés. Elles sont aidées par des dons que nous pouvons envoyer à la maison mère rue du bac à Paris.

Partagez cette page à vos amis !




Télécharger au format PDF

Une réponse sur « En route avec les pèlerins en Terre Sainte »

Delaunay Brigitte dit :

Merci de nous faire profiter de votre pèlerinage . Quel cadeau reçoit chaque pèlerin en Terre Sainte pour sa vie spirituelle ensuite et notamment pour la lecture des évangiles sur lesquels on peut poser image et émotion
En union de prière avec vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact

Jean-Pierre Bordes
226 Rue de Bordeaux, Angoulême
pelerinages@dio16.fr

Les chantiers de notre diocèse

Donner pour l’installation d’une communauté à Bassac

UN NOUVEL AVENIR POUR L’ABBAYE MILLÉNAIRE DE BASSAC, SI CHÈRE AU CŒUR DES CHARENTAIS, SE DESSINE ENFIN ! Un prêtre, accompagné de plusieurs permanents, rejoindront l’abbaye début février 2022 pour animer au quotidien un lieu de prière et d’hospitalité ouvert à tous, dans l’esprit de laudate si, avec une attention particulière confiée par mgr Hervé […]
En savoir plus
94 451 € financés sur un objectif de 172 000 €

Soutenons ensemble la rénovation de la façade de la Maison Diocésaine !

Dès l’automne prochain, notre Maison diocésaine devrait commencer à faire peau neuve. La Maison diocésaine est au centre et au service de l’Église en Charente : elle héberge tous les services diocésains, certains mouvementset des associations qui comptent dans le paysage charentais : RCF Charente, BD Chrétienne, etc… Elle profite d’une situation géographique exceptionnelle, au […]
En savoir plus
58 841 € financés sur un objectif de 162 000 €

Je recherche